j c
Portrait de cgelitti
Bonjour à tous! J'ai besoin de votre aide. J'ai seulement 16 ans et j'aimerais savoir comment on peut vraiment savoir si une personne est alcoolique. Il y a 2 ans, ma mère avait une consommation élevée d'alcool. Elle buvait pour ''oublier ses problèmes''. Plusieurs fois elle m'a menacer de se suicider, et a même dejà tenter de le faire. Elle me répète sans cesse qu'elle n'est pas alcoolique, et quand je lui en parle, elle se fâche après moi. Cette année, je suis revenue habiter cher elle (j'ai habiter avec mon père pendant 1 ans.) Elle m'avais promis de ne plus boire (pour ne plus me faire vivre ce que je vivais, qui n'était pas agréable d'ailleurs). Elle a tenue sa promesse...quelques temps. Depuis un certain moment, elle a recommencer a boire. J'imagines que d'avoir un ''chum'' alcoolique n'aide pas. Ses consommations sont modérées ( 1 à 2 fois pas mois), mais lorsqu'elle boie, elle ne s'est plus s'arrêter et cela crée toujours des conflits. J'aimerais savoir si elle est alcoolique ?
Anonyme
Portrait de cgelitti
Merci spécial à 'toutoune' pour ton message très touchant. Ceci me fait croire que n'importe qui peut s'en sortir et ce, peut importe la situation. On a ici la preuve qu'avec un peu de volonté et de courage, on peut arriver a tout. Je te remercie vraiment à toi pour ton beau message et j'espère de tout coeur que celui-ci fera réfléchir davantage ma maman ! Bisouxxx
alexandra
Portrait de cgelitti
bonjour anonyme.moi je croi que ta mére a beaucoup de probléme et quelle nen parle pas assez alor pour oublier elle boi et ce né pas bon du tous.je ne pance pas quelle soi alcoolic mai si elle continue a boir elle le deviendre maleureusemen.je te conséille de vidé toute les boutéille dalccol quelle a chez elle et de ne pas la laisser boir méme si cest dure cest le mieu a faire je pance.je te souhaite bon courage a plus
Anonyme
Portrait de cgelitti
Je vous remercie a tous pour vos nombreux conseils. Il est vrai que lorsque vous me dites que je ne peux pas l'aider,je ne sais plus quoi penser. Je sais que si je propose a ma mère d'aller voir un alcoologue, elle ne voudra rien entendre. Je ne sais plus quoi faire...

*Petite spécification pour agnès. Le mot 'chum' veut dire 'petit ami'...

Je vous remercie une fois de plus de prendre de votre temps pour me porter conseil.
toutoune
Portrait de cgelitti
ah mais non! désolée de t'avoir fait croire que.... sinon les médecins alccologues n'auraient plus qu'à rendre leur tablier! je n'ai pas la science infuse. ce que je voulais te dire c'est que si l'alcool est venu a moi c'est que j'étais mal dans ma vie et que ma tête réclamait cet alcool pour soi disant aller mieux, mais quand c'est le corps qui réclame c'est autre chose et beaucoup plus difficile de s'en sortir.A mon sens, mon vécu, ma propre analyse, quand on vient à l'acool si tardivement, c'est qu'il y a quelque chose qui ne va pas dans notre vie et que c'est d'abord ce malaise qu'il faut soigner, mais cela ne se fait que si on est aidée, on a besoin d'être remotivée, retrouver le gout de vivre, avoir un objectif etc etc... il y a une grande partie de volonté certes, mais de l'aide c'est très important. Ne va pas croire que ta maman peut s'en sortir uniquement par sa seule volonté. On dit toujours quand on veut on peut et bien dans le cas de l'alcool c'est seulement en partie applicable! comme les SDF si tu ne les aide pas ils resteront dans la rue! j'espère que tu as bien compris que je n'ai pas la science infuse et que mon message n'était qu'un témoignage et que peut être ta maman souffre de ce que j'ai souffert! bises
Anonyme
Portrait de cgelitti
Je ne sais vraiment pas comment lui en parler car chaque fois que j'abordes le sujet, elle se fâche. Peut-être que je n'utilise pas les bons mots...Je ne sais plus quoi faire pour lui venir en aide !!
toutoune
Portrait de cgelitti
a toi Anonyme:moi aussi j'ai sombré,dès que je rentrais à la maison j'avais besoin d'une rasade de whisky comme pour me donner le courage d'y rester! moi aussi je ne pensais qu'a me suicider (je crois que c'était parceque je pensais que c'était la seule manière de m'arrêter!)mais voilà j'ai mis de l'ordre dans ma vie, j'ai pensé très fort à mes 3 enfants (21.21 et 25 ans) je me suis souvent posé la question: me suicider, finir vieille alcolo,(j'ai 53 ans) les deux solutions n'étaient ni l'une ni l'autre la bonne pour eux alors j'en ai pris une troisième qui n'est pas non plus très jolie jolie mais c'est à mon sens la meilleure pour eux: j'ai quitté leur père avec qui je vivais depuis 30 ans, dans l'indifférence, un homme très occupé par son boulot son golf ses copins etc etc un homme charmant, cultivé, bonne situation etc etc tout le monde me disait c'est super avec lui tu fais ce que tu veux! et pour cause....j'étais toute seule! bref ceci pour te dire que si j'ai sombré dans l'alcool (pendant 5 ans dont les 2 dernières années bien arrosées) c'est que ma vie n'avait rien d'attrayant, je n'avais plus qu'un ado de 20 ans à la maison qui faisait sa vie d'ado, et moi j'étais perdue, seule, pas de hobbie, plus de boulot,les week end seule, bref une vie de "chiote" j'ai rencontré un autre homme mes enfants m'en ont voulu très fort, au bout de 3 mois ils ont pardonné car ils ont compris. Maintenant je bois l'apéro comme tout le monde, je n'ai plus mes envies de boire, tous les vendredis champagne avec mon compagnon, mais aussi: jardinage, vélo, bricolage, longues marches sur la plage, petit plateau de fruits de mer le samedi soir etc etc pas d'oubli de cadeaux pour mon anniversaire et même à Noêl dis donc! Enfin Anonyme si je t'écris cela c'est pour éventuellement que tu le fasses lire à ta maman peut être que cela lui ouvrira les yeux, peut etre que sa vie ressemble à celle que j'avais. J'ai la même chance qu'elle en tous cas: j'ai 3 garçons qui m'aiment très fort,l'ainé avait bien tenté d'alerter son père mais voilà! je pense que tu es aussi sensible et adorable que mes 3 car tu te préoccupes de ta maman, pour ça je t'embrasse très fort!
Anonyme
Portrait de cgelitti
Je te remercie beaucoup pour ton message laly. Ce serait très gentil de me connecter à une ressource ! Merci à l'avance !!
agnès
Portrait de cgelitti
C'est chouaite anonyme c'est déjà un grand début pour toi et ta mère. Je suis contente pour toi!!!!
Maintenant c'est à vous de vous serrer les coudes pour continuer ce combat contre l'alcool....
Surtout courage et pleins de bisous.
marie
Portrait de cgelitti
chère anonyme.. puique'elle semble pas t'entendre et peut etre sans le faire exprès tu la culpabilise..tu devrai lui dire a chaque fois qu'elle ne boit pas " maman comme tu es belle aujourd'hui ..par exemple; et rappelles lui que tu l'aimes ..et que tu as besoi d'elle.. mais fait un effort pour trouverles bons mots ; elle en vaut la peine c'est ta ptite maman quand meme..chouchoute là et courage ..je pense à toi
Laly
Portrait de cgelitti
Bonjour Anonyme

Vous habitez la ville du Quebec ?

Je pourrais peut être te renseigner car mon fils vit à Quebec même, mon mari est alcoolique depuis très longtemps, il a arrêté puis recommencé, nous connaissons les raisons de son alcoolisme, et nous sommes très sensibilisés sur ce sujet. Mon mari et moi habitons en France

Nous connaissons tous la situation dont tu parles, je n'ai pas d'alcool chez moi, et pourtant mon mari trouve toujours le moyen de boire avec toutes les conséquences que tu évoques. Nous pourrions tous hélas écrire le même livre

Bon courage à toi

Pages

Sujet vérouillé