colette
Portrait de cgelitti
bonjour tout le monde.

voila depuis deja quelques années j'ai quelque chose qui me gache la vie en groupe.

des que j'arrive dans un endroit trop chaud,ou quelqu'un me regarde etc...(meme quelques fois quand je suis toute seule) j'ai des bouffées de chaleur qui se traduise par une rougeur excessive du visage.

ca me gache de plus en plus la vie car ca m'arrive tout les jours...au travail c'est vraiment infernal.

plus les gens vous regarde ou vous parle de ca et plus vous rougissez...

est ce que quelqu'un pourrais me conseillé un médicament sans ordonnance et qui est efficace.

merci par avance

tiramisu
Portrait de cgelitti
salut
jai exactement les memes symptomes que tu decris, et je comprends
exactement ce qui tarrive pour le vivre moi aussi tous les jours.
le regard des gens vis a vis de ça meffraie et mampeche de faire plein de
choses. pareil au taf.
jai lu plein de livres à ce sujet, rien a faire.
esayer les antidepresseurs, ça marche un peu, lexomil surtout mais le
pbm reste.
les plantes?
laisse tomber jai essayé lontps...la sauge...bof
jai entendu parler des fleurs de bach...jai pas experimenté.
reste lhypnose, et lacupuncture...
mais moi ça fait 10 ans peut etre que ça dure, et jai limpression de vivre
des epreuves tous les jours à cause de ça, meme au resto...
et plus jai chaud, et plus ça menerve et je continue a avoir cho...
sinon, derniere option, vivre ds un pays ou il fait trop chaud, tout le
monde transpire, noyé ds la masse, ou alors lalaska trop froid pour
transpirer.
tiens moii au courrant de levolution
luca
mélina
Portrait de cgelitti
J'ai eu ce problème, lorsque j'étais jeune et cela a disparu avec l'âge.

je crois que c'est une sorte de timidité, de peur face à des situations bien précises; Cette maladie a un nom maintenant et se soigne.

Regarder sur internet dans "troubles obsessionnels".

Bonne chance à vous.
colette
Portrait de cgelitti
Lucie ....pas d'affolement, ne prends pas çà comme une maladie.
je suis une femme de 57ans et j'ai les mêmes symptomes depuis xxxx années et quand cela me prend , et que l'on me regarde et surtout quand je sens monter ces rougeurs et chaleurs je désamorce la situation et je le dis moi même, ainsi cela coupe l'envie aux personnes de faire des réfléxions....je prends cela avec dérision.
cela ne veut pads dire que cela ne me gêne pas !!! mais comme depuis des années je n'ai eu aucune solution, sauf d'être réaliste et quand cela me prend j'essaie de me décontracter et de respirer très fort. surtout pas de médicaments !!!! et surtout rien sans avis médical.
en vieillissant on en prend son partie car en vivant des situations bien plus graves que cela on relativise.
mais n'empêche que c'est plus que pénible . a mon avis cela se produit chez les personnres trop émotives et qui d'aprés moi on souffert d'un manque affectif dans leur enfance(moi c'est mon cas)
donc Lucie essaie de vivre ta vie pleinement et dis-toi que tu pourrais être en fauteuil roulant et que ce serait pire que cela. bon courage et réponds moi si tu veux.colette.
cat67
Portrait de cgelitti
bonjour Lucie,

avez-vous consulté un médecin et si oui que dit-t'il?

Il est dangereux de conseiller un médicament qui n'est peut être pas adapté à votre cas même si les symptomes sont identiques.

Avez-vous essayé la relaxation, la respiration ?
Elsa
Portrait de cgelitti
Moi aussi j'ai ce problème. Lorsque je dois affronter une situation plus délicate (entretien d'embauche par exemple)je prends des bêta bloquants. Il faut voir un médecin généraliste (mais tous ne sont pas d'accord pour en prescrire). Il faut que ce soit ponctuel car je ne pense pas que ce soit une solution à long terme. Sinon, ça empêche d'avoir le coeur qui s'emballe, je me sens décontractée et j'en oublie de rougir ! A long terme, essayer l'accupuncture, l'hypnose, la relaxation, le yoga (mais il faudra du temps), le taï chi chuan. Ou peut-être de la psychologie comportementaliste ?
lucie
Portrait de cgelitti
svp pouvez vous m'aider car c'est un vrai handicap dans la vie de tout les jours
ingrid
Portrait de cgelitti
Tout a fait, colette a raison, pour dedramatiser la situation, il faut dire aux gens qui nous entoure notre probleme. Cela apaise puisque les gens deviennent comprehensifs!
Pour ma part, je suis conferenciere.
Il y a 2ans, il etait pour moi impossible d'etre devant un groupe de personnes, seule, pour animer une conference sans que je sois de +en + rouge...
Au debut, je ne disais rien, animait avec honte car j'avais l'impression qu'on se moquait de moi.
Finalement les gens etaient touchés par cette timidité. Ca m'a donné davantage confiance en moi!
Apres, en me presentant en debut de conference, je leur disait tout suite que j'etais impressionnée de m'exprimer devant eux.
Ce qui m' a aidé egalement, assister des stages sur pleins de sujets passionnants, y participer.
Aussi, des complements alimentaires qui amenent a destresser.
Et maintenant, cette "therapie" me rend super confiante et je suis devenue une excellente conferenciere..
Il faut se jeter a l'eau!!!
Bon courage
flower27450@yahoo.fr
colette
Portrait de cgelitti
bonjour,
alors Lucie, as-tu pris note de mes conseils.....
je t'assure en parler quand cela se produit enlève tout de suite les regards bizarres des gens......
comme je te le disais j'ai 57 ans et cela se produit tjours.....moi quand je suis avec des poersonnes qui me connaissent et m'apprécie cela se calme rapidement c'est quand je suis face à des nouvelles personnes.....je pense que c'est un grand manque de confiance en soi également.
Ingrid est vraiment le cas typique qui prouve que cela n'est pas grave et bravo à elle d'être conférencière ....
bon courage. colette.
Sujet vérouillé