Hypnos
Portrait de cgelitti
voila j ai 20ans et ca fait presque 2 ans que j arrive pas a dormir " normalement " des fois je me met au lit vers 22h pr ne m endormir que vers 4h-5h du mat , des fois je me met au lit vers 2h pr mat pr ne m endormir que vers 4h-5h et cela pr me reveiller a 7h pr partir a mes cours .. des fois je prends des medicaments mais je veux pas en abuser :'( a part ca je regarde la télé , je bouquine , j ecoute de la musique ... je fais tout mais en vain :'( j en souffre terriblement et quand j arive pas a dormir je pense a bcp de choses ( problemes quotidien .... ) je ne sais plus quoi faire , aidez moi svp

ouka
Portrait de cgelitti
Salut Sophie.
Je souffre du même problème que toi depuis maintenant 2 ans. Ca a commencer par des veillés le soir puis par ne plus aller en cours le matin. Maintenant je suis des cours par correspondance et je m'endors vers 4 heures du matin pour me réveiller vers 15 ou 16 heures le lendemain. Je souffre en fait d'un décalage de phases, j'ais pris rdv avec un spécialiste qui devrais m'indiquer la marche a suivre pour retrouver un sommeil normal. Au matin je suis fatiguer alors que j'ais dormis plus de 12 heures ( j'ais remarquer que plus on dort plus on est fatigué) et j'ai l'impression de perdre mon temps, les jours défilent sans que je m'en rendre compte, c'est vraiment déprimant.
Hypnos
Portrait de cgelitti
à l'adolesence:
l'organisation du sommeil nocturne de l'adolescent est proche de celle de l'adulte.

Les grands bouleversements hormonaux et les modifications comportementales qui surviennent à cette épriode ont un impact non négligeable qui se traduit par:

- Un diminution importante du sommeil lent profond (le plus réparateur) au profit du sommeil lent léger.

- Un décallage de phase éventuel: couchers et levers tardifs en raison du travail scolaire abondant, sorties plus fréquentes et opposition à la famille.

- Des contraintes horaires (cours, rythme scolaire, etc.) non compatibles avec le besoin accru des adolescents, qui peut les mettre dans un état de "manque" de sommeil quasiment chronique (le déficit étant évalué à 2 heures par jour en période scolaire).
Les conséquences possibles des anomalies du sommeil chez les adolescents:

* Une irritabilté augmentée: colères fréquentes et insolence par exemple.

* Des envies de bouger sans cesse.

* Des troubles de la concentration et de l'attention, des difficultés à élaborer des projets.

* Le manque de lucidité vis-à-vis des actes commis (prises de risques inconsidérés, comportements à risque).

Ces effets disparaissent lorsque l'adolescent peut dormir suffissamment et avec des horaires compatibles avec son activité.

Selon le "Passeport pour le sommeil" de l'Institut du sommeil et de la vigilance.

Consulter un neurologue spécialiste du sommeil.
Hypnos
Portrait de cgelitti
1) Dormir c'est se désintéresser. ( il faut aussi savoir baisser l'abat-jour dans la période qui précède le dodo > Internet = trop de lumière (à 1h48)

2) On se couche lorsque les clignotants du sommeil se présentent.

3) Cela est à votre âge peut- être occasionné par un retard de phase.(fréquent chez l'ado et l'adulte jeune)

Dans ce cas il y a lieu de consulter un neuro spécalisé dans les troubles du sommeil.

Avec toute ma sympathie. le 28 mars : Journée Nationale du Sommeil...
Sujet vérouillé