djess60
Portrait de cgelitti
Bonjour,

Moi c'est Julie, j'ai 25 ans, des parents qui m'aiment, un petit ami adorable et pourtant...

Je suis dépressive depuis quelques temps maintenant, je suis suivie par un psy et sous anti-dépresseurs. J'ai perdu la plupart de mes amis à cause de cette maladie donc je n'ai pas beaucoup d'avis extérieur à mon problème...

Ma mère et mon ami ont énormément de mal à comprendre que je suis malade et que ce n'est pas en me mettant perpétuellement en face de leur joie de vivre que la mienne reviendra, au contraire c'est l'inverse, je fini par me dire que je suis encore moins bonne que rien puisque ça a l'air aussi simple de vivre pour eux et que moi je n'y arrive pas!!!

Je sais qu'ils pensent bien faire mais moi ça m'achève... j'ai essayé de leur expliquer mais rien n'y fait je les énerve à cause de mon manque de motivation et moi je n'arrive pas aujourd'hui à passer outre!

Il y a des hauts biensure mais encore beaucoup de bas et parfois j'ai l'impression que si je sautais de chez moi (au 5ème étages) tout serait réglé et voilà. Mais c'est loin d'être aussi simple car j'ai envie de m'en sortir mais j'ai aussi l'impression que je n'en verrais jamais le bout et que donc la seule issue c'est de ne plus exister physiquement puisque moralement je suis déjà morte...

Je ne sais pas ou plus de quoi j'ai vraiment besoin à part peut être de trouver une parole réconfortante auprès de vous... Suis-je seule à être comme ça, peut-on s'en sortir sans tout perdre?... et encore tant d'autres questions...je suis en dérive et j'ai peur de perdre l'horizon des yeux

Je vous en prie aidez-moi

Merci

Julie

stef
Portrait de cgelitti
Bonjour Julie je me présente je m'apelle stef et j'ai fait une tentative de suicide il y a 4 ans, pendant mon année du bac. Contrairement a toi je ne me suis pas senti aidé par ma famille. Peux etre n'on t il pas compris? je ne sais pas. En tous cas j ai vecu un calvaire pendant 6 mois, comme toi j'ai perdu bon nombre de "faux amis". Mais a la diference que moi j'ai été soutenu par des amis trés proche ( ils se compte sur les doigt d'une main) et par une infirmiere qui et je peux le dire sauvé la vie. Au jour d'aujourd'hui je suis guéris mais il y a encore des séquelles, comme je n'arrive pas a pardonné a mon ancienne classe et je n arrive toujours pas a reprendre mon ancienne profession. Mais j ai de la chance car maintenant je veux rendre hommage a l'infirmiere qui ma soutenu et compris et je veux devenir infirmier. Je pense que ta dépression et fini a bientot amicalement.
Patrice
Portrait de cgelitti
[QUOTE=julie] Bonjour,
Moi c'est Julie, j'ai 25 ans, des parents qui m'aiment, un petit ami adorable et pourtant...
Je suis dépressive depuis quelques temps maintenant, je suis suivie par un psy et sous anti-dépresseurs. J'ai perdu la plupart de mes amis à cause de cette maladie donc je n'ai pas beaucoup d'avis extérieur à mon problème...
Ma mère et mon ami ont énormément de mal à comprendre que je suis malade et que ce n'est pas en me mettant perpétuellement en face de leur joie de vivre que la mienne reviendra, au contraire c'est l'inverse, je fini par me dire que je suis encore moins bonne que rien puisque ça a l'air aussi simple de vivre pour eux et que moi je n'y arrive pas!!!
Je sais qu'ils pensent bien faire mais moi ça m'achève... j'ai essayé de leur expliquer mais rien n'y fait je les énerve à cause de mon manque de motivation et moi je n'arrive pas aujourd'hui à passer outre!
Il y a des hauts biensure mais encore beaucoup de bas et parfois j'ai l'impression que si je sautais de chez moi (au 5ème étages) tout serait réglé et voilà. Mais c'est loin d'être aussi simple car j'ai envie de m'en sortir mais j'ai aussi l'impression que je n'en verrais jamais le bout et que donc la seule issue c'est de ne plus exister physiquement puisque moralement je suis déjà morte...
Je ne sais pas ou plus de quoi j'ai vraiment besoin à part peut être de trouver une parole réconfortante auprès de vous... Suis-je seule à être comme ça, peut-on s'en sortir sans tout perdre?... et encore tant d'autres questions...je suis en dérive et j'ai peur de perdre l'horizon des yeux
Je vous en prie aidez-moi
Merci
Julie[/QUOTE]
doris
Portrait de cgelitti
bonjour j'ai commencé le traitement ce matin, mon médecin me l'a prescris pour 2 mois, j'espère que ce n'est pas un cancer trop évoluée, mon copain te remerci lui aussi pour les conseil que tu m'a donné. a bientôt bises Doris
annick
Portrait de cgelitti
BONJOUR DORIS? et oui il faut faire le vide en toi; et discuter; cest cela quil te faut, et je te comprend avec ton copain tu as ton copain mais tu arrive pas a te confier tu as beaucoup de mal a en sortire se que tu as sur le coeur, et que tes anti-depresseurs ne te conviennes absoluments pas, si tu te sent de plus en plus mal, aller courage ma grande sort la tete de leau, bises annick
louisa
Portrait de cgelitti
concretement tu as le mal de vivre, mais as tu travaillé sur ce qui était à lasource de tt ça?
quand est ce que ça a commencé?
et que fais tu ds la vie? boulot etudes???
As tu dejà réflechià ce qui te rendait heureuse?
quand est la dern fois que tu as ressenti cette joie pure?

Anne
Portrait de cgelitti
J'ai un mari qui m'Adore ainsi que notre fille que j'Adore aussi.Il Faut passer par là pour comprendre : une jambe cassée çà se voit mais pas toujours une dépression! C'est un mal-être qu'on ressent ; je pense pour l'instant qu'il y a aussi beaucoup de dépressions à cause du mauvais temps ; c'est bien simple, pour l'instant ou j'hiberne ou je m'isole. Je suis passée par tous les états d'âme possible. Je me permettrai surtout de conseiller à toutes les personnes qui souffrent de dépression d'aller consulter un bon psychiatre car lui seul, est un Ami à qui on peut se confier , tout dire car vu le secret médical , personne n'en saura rien!Il est à votre écoute et ne juge jamais! au contraire , il essaye de vous comprendre et de vous soutenir , de vous réconforter, de vous encourager.C'est vrai que s'occuper de soi quand on va un peu mieux fait beaucoup de bien:Bains, massages coiffure, maquillage etc...vEUX-tu parler de ce qui ne va pas Julie c'est çà? Tes parents ne te comprennent pas? Fais-tu encore des études? Cherches-tu du travail? tU dois te motiver! Chercher ce que tu aimes bien et le faire et quand çà ne va pas : repose-toi; demain est un autre jour.Comme on dit à chaque jour suffit sa peine. lIS la pensée positive de Christian Godefroid : tape dans google , moi , çà m'aide!   
annick
Portrait de cgelitti
bonjour doris, jai 56ans mais jai une fille qui avait 18ans et a fait plusieurs tentatives de sucides,        avec tres grosse depression, refusait toute nouritures, et a se jour a 24ans cela vas super, jaide une fille qui est en deprime, je te laisse mon adresse email si tu veut robert-annick@hotmail.fr
vanessa
Portrait de cgelitti
Bonjour,
Ton appel à l'aide a retenu toute mon attention car moi aussi j'ai ton âge, un entourage aimant et présent mais pourtant ça ne va pas fort dans ma tête.
Je suis suivie par un psy depuis à peu près 2 ans, ça va beaucoup mieux qu'au tout début de ma dépression, mais je ne suis pas encore "guérie".
Moi aussi je me demande quand cela va finir, et surtout quand je redeviendrais la " Vanessa d'avant " ?
Donc je n'ai pas vraiment de conseils à te donner puisque je ne suis pas encore sortie d'affaire...mais je peux simplement te dire qu'il ne faut pas rejeter l'aide de ta famille ( je sais qu'ils ont beaucoup de mal à nous comprendre...) même si des fois tu as envie de tout envoyer balader! C'est à mon avis un soutien primordial qu'il faut garder précieusement.
Je te conseille aussi de consulter un medecin spécialisé si ce n'est pas déjà fais.

Je te souhaites bon courage et donnes moi de tes nouvelles ça me ferait plaisir de savoir que ça va mieux.
maiclai
Portrait de cgelitti
ma fille(18 ans) m'a fait des crises d'angoisse, nous avons essayé les huiles essentielles: un massage huile amande douce avec quelques gouttes d' ylang-ylang .
Elle a fait également une cure de magnésium.
Et le repos qui est très important, pas de coucher trop tardif, des repas à heures régulières en famille dès que possible;
dès qu'elle est fatiguée, elle a plus tendance à avoir des crises.maintenant elle arrive à repérer et à gérer l'arrivée d'une crise.
elle se fait suivre également par une soprologue.
à tout problème, une solution; il faut trouver celle qui nous convient le mieux, car chaque être est différent.
la respiration profonde par le ventre permet aussi de se détendre. il en existe certainement un tas d'autres.
quant à moi, j'avais aussi des coups de blues par moment, je suis allée consulter une éthiopathe, résultat garanti; je me sens beaucoup mieux maintenant( ce n'est pas remboursé par la sécu mais la dépense en vaut la chandelle)
a chacun sa solution
toi tu vas trouver celle qui te conviens le mieux et qui t'apportera une amélioration c'est sûr;
je t'embrasse

doris
Portrait de cgelitti
annick je te remercie j'espère pouvoir sortir un jour de ce "gouffre" car c stressant autant pour moi que pour mon entourage, le traitement sera t-il long? pense-tu que une assiociation comme PASSADO soit une solutions qui pourrait m'aider? le nom de mon anti-dépresseur c'est Adalate. merci pour tes conseil

Pages

Sujet vérouillé