mala
Portrait de cgelitti
Bonjour à tous, il y a environ 1 an et demi j'avais entretenu une correspondance avec un homme des États-Unis qu'il était en prison pour un meurtre qu'il n'avait pas commis. Alors cet homme a passé 9 ans de sa vie emprisonné avec des criminels endurcis du Colorado.

Nous avions échangé plusieurs lettres et il se disait intéressé à moi et je l'étais aussi. Nous avions échangé nos photos etc, alors cette correspondance a duré environ 1 an et demi. Ses avocats ont réussi à force de se battre de le sortir de cette prison en janvier dernier. Il a été reconnu non-coupable grâce à des analyses poussées d'ADN.

Maintenant il est libre d'aller où bon lui semble mais je ne comprends pas pourquoi il ne m'écrit plus du tout depuis ce temps... il m'avait même demandé mon numéro de téléphone et se disait intéressé à me rencontrer quand il serait libre, alors je me demande seulement ce qui s'est passé dans la tête de cet homme.

S'il vous plaît éclairez-moi à ce sujet car je n'y comprends rien du tout merci...

visiteur
Portrait de cgelitti
9 ans en prison pour un crime que vous n'avez pas commis...auriez vous vraiment envie de garder contact avec tout ce qui vous rappelle cette dur épreuve, vous?

Moi, je ne crois pas! Il me semble que je n'aurais qu'une idée en tete...repartir a neuf... très très loin du Colorado ou de n'importe quoi (qui?) que j'associerais a ce que j'ai vécue la bas!

C'est bête, voir même chiant, pour vous qui avez été "la lumiere du dehors"...mais a mon avis, c'est pratiquement un réflexe de survit de fuir ce qui est associé a un souvenir désagréable. En tout cas, a mon sens...c'est tres tres humain.

Mais bon, tout ca n'est qu'une hypothese...je n'ai personnellement jamais rien vécue de se genre, mais je sais que c'est un réflexe que plusieurs personnes ont, dans certain cas, apres avoir été maintenue captive contre leur gré ou injustement.

Parfois, même la famille proche y passe, et ce, meme si elle n'est en rien responsable de l'injustice...Ça peut prendre plusieurs mois, voir meme, des années avant que "la victime" ressente la force de revoir ce qui constituait sa vie, avant le jour J.

Bref...Ce n'est probablement pas facile de revenir dans le monde libre, apres avoir tolérer quelques chose d'aussi pénible.

Cela dit, je m'inquiete pour vous...qu'est ce qui vous a conduit a tenir une correspondance avec un prisonnier (une personne souvent percu comme un etre qui est en détresse, souffrant d'isolement) Quelle besoin cela venait comblée en vous? Connaissez vous l'expression: "il faut sauver le sauveur?" J'ai comme l'impression que quelques chose en vous, cherche a gagner un amour inconditionnel...comme on pourrait imaginer que serait l'amour d'une personne qui "nous doit d'avoir été sa lueur d'espoir, et son soutien dans ses heures sombres".

je me questionne aussi sur votre intérêt à entretenir une correspondance avec un prisonnier qui, de surcroît, vous était totalement inconnu au départ ?

Vous vouliez être sûre de savoir où il se trouvait le samedi soir ?

Je crois que vous avez été, durant sa détention, son passe-temps, celui qui lui a permis de meubler le grand vide que devait l?habiter, celui qui lui a permis d?alimenter ses rêves.

Mais aujourd?hui il est libre et il ne voit sans doute pas d?intérêt à continuer à échanger avec vous. En outre, rien n?indique qu?il n?a pas préféré prendre contact avec une autre correspondante qui se trouve géographiquement plus proche de lui.

Cet homme est peut-être dans une maison de transition et il doit être bien occupé à se chercher un travail, à se reconstruire un réseau, à renouer avec d?anciennes connaissances, à revoir les siens, etc.

Je pense que, sur sa liste des priorités, vous devez être assez bas, surtout que vos échanges n?ont été que virtuels (ou sur papier, ce qui revient au même), et que vous ne vous êtes même jamais rencontré.

Vous allez faire quoi ? Vous trouvez un autre prisonnier avec qui échanger ? Au Texas, peut-être ?



Je peux me tromper biensur...

réponse
Portrait de cgelitti
il est libre, il a envie d'oublier toute cette période, et on le comprend !
mala
Portrait de cgelitti
c'est le même problème avec les personnes qui traversent une mauvaise passe de santé : elles renient bien souvent ceux qui les ont soutenus, pour oublier cette mauvais période .
Sujet vérouillé