glokglokgkloo
Portrait de cgelitti
salut à tous,

je viens vers vous pour essayer de comprendre. Mon conjoint a pris de l'héroine pendant un an de sa vie, nous nous sommes connus juste au terme de cette période et cela fait 4 ans qu'il prend des subutex ! au début il me l'a caché puis j'ai retrouvé des plaquettes, puis enfin je l'ai surpris en train de les sniffer. Il m'a menti des milliers de fois, m'a dit qu'il allait arrêter et puis rien il continuait

et je suis désespérée, je n'en peux plus, d'essayer de le comprendre. Il renifle tout le temps mais m'a promis qu'il ne sniffait plus le cachet ? est-ce possible ? Le pire c'est sur les quantités, il veut me faire croire qu'il ne prend que 4 plaquettes de 2 mg par mois (qui lui seraient délivrés en deux fois par la pharmacie) mais quand j'arrive à intercepter le relevé de l'assurance maladie j'ai une consultation médecin (des médecins différents à chaque fois!!!) quasiment toute les semaines et parfois même plus rapprochés et à chaque fois une délivrance de médicaments de la pharmacie pour 61,28? ! A quoi cela peut bien correspondre ? certainement pas à 4 boites de 7 cachets ? à votre avis

peut-il gruger la sécu de cette façon? n'y-a-t'-il pas de limitation sur les quantités ?

aidez moi je suis perdue il veut me rendre folle

Il nie tout en bloc et dès que j'essaie de savoir, il hurle plus fort que moi pour que j'arrête

il est au chomage depuis plus d'un an et n'a pas l'air de se battre plus que cela. Est-ce que les cachets ont une influence sur la motivation ? la libido ? les nerfs ?

j'ai lu qu'il était difficile d'arrêter cette merde de cachets et à ce point, et au point de faire souffir celle qu'on aime, et préférer la voir partir

ca me dépasse !!!!!!!!!!!!!!

je vous remercie pour toutes les informations que vous pourrez me fournir et qui m'aideront à connaître la vérité sur son compte

glokglokgkloo
Portrait de cgelitti

Le traitement peut prendre du temp à arreter ( selon la quantité et le temp d'adiction a l'heroine ou autres opiacés) cela peut aller de quelques mois à plusiaurs années. Il peux etre difficile de se debarasser du geste de sniffer ou de shooter son traitement de subsitution.Apres il est completements possible de gruger son medecin et differentes pharmacies, mais generalement on fait cela pour revendre le surplus de traitement.

bilala1985
Portrait de cgelitti
bonjour,
mon histoire resemble presque à la tienne
j'ai 21 ans, mere d'un pti bou de choux de 4 mois,les problemes ont commencé quand j'étais enceinte. j'ai découvert des pillules de subutex 8 mg dans la poche de mon copin. je savais pas c'etait quoi,je lui ai demandé, et la sa reaction m'a étonné,
j'ai donc ramene le comprime chez une farmacie qui m'a po bien explique ce ke c'etait,mais en gros j'ai compri ke c'etait pour decrocher de l'heroine.
alors j'ai commencer à faire attention à ce qu'il fait, et la j'étais choqué,il rentrer dans les wc il grater le comprimer et puis il le snifer, biensur j'ai po vu ça mais je l'ai entendu, en sortant des toilette il s'essuiller le nez et n'arreter po de regarder si il a qq chose.
il est violent, il rentre dans des delires fou comme me dire qu'il m'a vu parler avec qq'un quand moi je suis po sortie tte la journée...
il me cache encore le faite qu'il prend le subutex,
MAthilde
Portrait de cgelitti
Ton homme a l'air sérieux, si il n'a pas replongé...depuis ces quatres années. Voit-il encore ses anciens amis...Ou a t-il completement coupé les ponts ? Il est difficile d'arreter...Arretes de lui mettre la pression...Il faut faire confiance (meme si des fois nous avons des doutes, c ce qu'il disent ds toutes les thérapies)...SUrtout si tu es sur qu'il ne repasse pas du coté obsure de la force...lol
Courage...
NB : Ds un traitement comme celui là, il y a des hauts et des bas...mais rien nesert de mettre la préssion, c encore pire
Galère
Portrait de cgelitti
[QUOTE=bilala1985] le subutex n'est plus un traitement,ils sont entrain de decider de le mentionner comme la nouvelle drogue " legale". c'est une drogue apart entiere[/QUOTE]

ERREUR !!! le subutex restera un médicament, à condition de na pas détourner son usage et sa fonction !!!

""Envoyé : 28 Septembre 2006 à 10:01 par Galère      

Le Subutex ne deviendra pas un stupéfiant !!!Le ministre de la Santé a renoncé au changement de statut de ce médicament. Par Julie LASTERADE QUOTIDIEN : Mercredi 23 août 2006 - 06:00 Au début de l'été, les quelque 85 000 patients traités au Subutex, un substitutif aux opiacés, étaient à deux doigts de repasser pour des toxicos Après avoir entendu les associations, les usagers, les travailleurs sociaux, le ministre vient d'y renoncer. Le Subutex restera donc un médicament. Et ça change tout. ""Il est important que nos patients gardent en tête que le Subutex est un médicament et non pas un produit opiacé. Car un médicament n'est pas seulement une molécule ; sa prise se caractérise aussi par son intentionnalité de guérir», explique-t-il. Le changer de classe revenait à «pénaliser nos patients en cours de traitement, souvent réinsérés, en les obligeant à prendre un stupéfiant sur ordonnance» Car le Subutex fonctionne bien. «C'est une politique de santé publique très satisfaisante», insiste Hubert Allemand, adjoint au directeur de la Cnam (Caisse nationale de l'assurance maladie). Plusieurs dizaines de milliers de patients sont traités chaque année et «ça se passe bien dans 98 % des cas, ajoute Hubert Allemand. Seulement 2 % des personnes consomment plus de 32 mg de Subutex par jour, plus du double de la dose maximum journalière conseillée. Soit entre 1 500 et 2 000 personnes qui détournent tout ou partie du Subutex.» Pour la plupart des acteurs de la lutte antidrogue, le changement de statut n'aurait pas fondamentalement changé la donne. .... Pour Philippe-Jean Parquet, «cela revenait à coincer ceux qui le détournaient au lieu de leur venir en aide, à les poursuivre au lieu de les soigner». Commission. Xavier Bertrand vient donc de décider de la mise en place d'une nouvelle commission pour régler le problème du trafic et du mesurage du Subutex. La Commission consultative nationale visant à l'amélioration de la prise en charge des personnes ayant des conduites addictives (Cnappa) devrait être opérationnelle en septembre et rendra ses conclusions avant la fin de l'année. A priori, elle ne devrait rien proposer d'extraordinaire. «Pérenniser». Depuis 2004, la Cnam a renforcé ses contrôles pour repérer les trop gros consommateurs de Subutex. Elle a pu les recenser et même le situer géographiquement : 60 % de ceux qui le détournent se répartissent entre trois régions : Ile-de-France, Provence-Alpes-Côte d'Azur et Alsace. Un an après le renforcement des contrôles, «nous avons vu une diminution de 30 % des personnes qui consommaient plus de 32 mg de médicaments par jour, note Hubert Allemand. Dans le même temps, la dose moyenne quotidienne prise par personne a diminué de 8 %, alors que le nombre de consommateurs a augmenté. On est en train de maîtriser les consommations excessives». Selon lui, le système de contrôle est bien déployé, reste à «le pérenniser». Quant au mesurage du Subutex, Philippe-Jean Parquet mise surtout sur «une meilleure formation des professionnels dans l'accompagnement et la prise en charge». Il compte aussi sur la nouvelle arme pharmaceutique de Schering-Plough, le Suboxone. Il n'empêchera pas les trafics, mais devrait fortement diminuer les envies d'injections. Pris par voie orale, il a le même effet que le Subutex. Injecté, il simule un syndrome de manque. Le Suboxone devrait arriver sur le marché français à l'automne.


Envoyé : 28 Septembre 2006 à 14:10 par Max      

Merci pour ces précisions Galère.A+      
     

Envoyé : 28 Septembre 2006 à 17:08 par Galère      

si ça peut aider.. Ce message est aussi à l'intentionde Ermanito, il t'explique notre rôle d'accompagnement dont je te parlais, accompagnement, éducation, encadrement des médecins habilités à délivrer des prescriptions, et non répression. Nous restons dans un domaine médical. Bizz à vous. ""     

dq
Portrait de cgelitti
j ai une question aussi a poser a long terme et une dose de 14mg detourne je veut dire pas pris dans les conditions normale sous la langue
est ce que ca a un effet car des moments il tape des crises pour je ne sais quoi
et il me dit que cela ne lui donne rien de plus de le detourne alors pourquoi le fait il sy ca ne lui fair rien
sebas
Portrait de cgelitti
salut a vous
Le SUB j en prend depuis plus de 5ans et je peux vous assurer que j ai repris une vie normale depuis que je prend ce produit.Il est sur qu a haute dose le SUB peut etre un paliatif a l hero mais si la personne qui en prend respecte le dosage de son médecin et ne va pas en voiur 50 dans le mois,a ce moment la la prescription de ce produit est efficace.Il ne faut pas prendre le SUB pour ce casser la tete mais pour retrouver un etat normal.pour répondre a émeline,a mon avis ton mec prend le SUB comme s il prennait de l héro vu ce que tu en dit,la solution qu il te reste a mon avis c est d etre franche avec lui et de lui montrait le forum pour qu il comprenne que ce qu il est en train de faire n est pas de ce soigner mais de s enfoncer .je vous dit a bientot et surtout courage a tout ceux qui en on besoin
nAthalie
Portrait de cgelitti
Il ne veut pas de rendre folle, maintenant qu'il a tout arreté depuis 4 ans. Il a une vie Cleen par rapport a ce qu'il a connu. Donc il a certainement honte de la prise de ce traitement MAIS C UN TRAITEMENT CE N EST PAS UNE DROGUE.....C important de le citer.
Il faut de la compréhension...Et surtout ne pas le fliquer, celà ne ferai que de le mettre encore plus mal qu'il ait....
Et ne t'inquietes pas tu ne gruge pas la secu...c le traitement le plus controler...Donc si ils ne disent rien, c qu'il est dans une configuration normale...
Courage
k
Portrait de cgelitti
Il est évident que les personnes n'ayant jamais connu n'arrivent pas à comprendre, pourtant ça aide au début après c'est un boulot à envisager pour l'arrêt complet et c'est certainement possible
Toph
Portrait de cgelitti
Merci.....
k
Portrait de cgelitti
Emeline, il ya du vrai dans ce que tu dis : dépendance, cachet ou pas=drogue, c'est un raisonnement logique pourtant : moi même je prend subu et depuis j'ai complètement décroché, j'ai un contrat de confiance avec mon médecin, je lui montre que je n'abuse pas, je respecte les doses et tout se passe bien.
D'ailleur, les pharmacies et médecins sont en partenariats et il est impossible de gruger, c'est un traitement de plus en plus pris au sérieux.
Le but est de montrer que l'on veut s'en sortir et ensuite se dire dans la vie de tous les jours que c'est un combat à vaincre et essayer de montrer que nous sommes pourtant tout à fait comme tout le monde.Voulant profiter de la vie

Pages

Sujet vérouillé