kali
Portrait de cgelitti
Bonjour,

Je profite d'un moment de lucidité afin de vous faire part de mes problèmes.

J'ai actuellement 18 ans, majeure, trouble de l'esprit.

C'est difficile a expliquer, mais aussi loin que je me souvienne j'ai toujours eu un comportement autodestructeur, petite, avec les compas de l'école, je me lacérais le dessus des mains, souvenir d'enfance.

J'ai toujours eu aussi ce contact avec les gens facilité...

Et pourtant, je ne supporte pas les gens, vous qui lisez, vous qui vous nourrisez spirituellement des ennuis des autres, vous qui pensez de la même manière, les gens, la société, je ne refuse pas le monde, j'y vis, en un sens, c'est la pire des choses que je puisse imaginer, appartenir à cette rassurante normalité, appartenir a cette opinion publique, appartenir a quelquechose, faire partie des gens , cette idée, je l'abhorre, c'est quelquechose que je ne supporte pas, c'est ce qui crée mon autodestruction.

Allez-vous me dire, pourquoi poster sur ce forum peuplé par des gens si je ne les supporte pas ?

C'est simple, l'individu ne me gêne pas , j'ai des amis normaux et je suis d'une effrayante banalité, mais lorque, pour l'exemple, je flâne dans un magasin , je vais observer inconsciemment les gens, et là, se sont des chiffres qui me viennent a l'esprit, des statistiques, 95% de la masse n'est pas autonomes, ils ont besoin de quelquechose pour les guider, ils ne pensent pas seul, ils ne sont pas libres, ils ne peuvent pas l'être et on leur permet de vivre, ce sont des pensées terribles qui me viennent à l'esprit une sorte de pulsion, meurtrière, qui m'intrique, je ne suis plus moi même, je ne pense plus seule, je ne suis plus libre, et là c'est le sentiment d'autodestruction qui prends le pas , et je ne contrôle plus rien.

J'aimerais trouver un moyens, un seul de ne plus penser de la sorte, j'ai songé a la fuite, géographique, elle n'apporte qu'un sentiment de lâcheté immense, psychique, (ne pas faire attention aux gens ), un echec car ça me donne l'impression d'être comme les gens et je ne supporte pas et l'autodestruction apparait, la fuite artistique, évacuer tout ce que l'on peut dans l'art, sa marche mais c'est tamporaire, j'ai peint 5 chevets au vernis a ongle, une armoire a la peinture laque, ma porte de chambre , la salle de bain , les toilettes , (j'ai des parrents assez laxistes qui aiment mon art ) j'ai également peint ma souris d'ordinateur, mes meubles de chambre, refait toute la décoration de chez moi presque, mais sa ne suffit plus et comme il n'y a plus rien a peindre, a changer, à décorer, cette fuite est temporaire, là tout reviens, tout est entrain de m'envahir a nouveau, je m'égarre.

Autre problème, je pense que pour mes 18 ans je pense trop, je laisser trop souvent divaguer mon esprit mais sa c'est un autre problème. Moins grave, peut ètre mème pas un problème puisque a notre époque, peu de gens réfléchissent vraiment .

PUB
PUB