caroline
Portrait de cgelitti
J'ai une fille de 18 mois, ma mére est alcoolique.

Je ne sais pas comment lui dire, et j'ai peur de lui donner la petite. Comment faire ?

lmeddse
Portrait de cgelitti
[QUOTE=DEFARGE] J'ai une fille de 18 mois, ma mére est alcoolique.

Je ne sais pas comment lui dire, et j'ai peur de lui donner la petite. Comment faire ?[/QUOTE]
Puce
Portrait de cgelitti
Je suis une grand-mère aloolique et mon petit-fils a 5 ans. Lorsque j'ai pu lui donner le premier biberon il devait avoir 4 ou 5 mois... Si j'étais seule, ma belle-fille ne me le donnait jamais (je ne parle que de ma belle-fille car mon fils, le papa du petit, est décédé accidentellemnt lorqu'elle était enceinte de 3 semaines). je n'avais jamais le droit de le prendre dans mes bras, on me le donnait lorsque j'étais assise, il fallait que mon mari soit là; il ne dormait pas chez nous, nous ne l'avions que des petits moments. J'en ai énormément souffert. Je trouvais injuste et méchant...
Ma belle-fille m'a dit un jour : je ne peux pas te confier ce que j'ai de plus précieux au monde lorsque tu es alcoolisée.
J'ai réalisé que je me gâchais complètement la vie (pour plein d'autres choses aussi). L'alcoolisme est une maladie. J'ai décidé de faire une cure de désintoxiation. Il y a maintenant 22 mois que je ne consomme plus du tout. J'ai non seulement retrouvé la joie de vivre (je ne prends plus d'antidépresseurs), mais également la confiance de tout mon entourage, yc celle de ma belle-fille et j'ai très souvent le petit (2 à 3 jours consécutifs), je peux l'emmener en voiture sans problème.
C'est vrai que j'ai passé à côté de ses 3 merveilleuses premières années, mais quel cadeau maintenant!!! Je serai d'ailleurs à nouveau grand-mère (au mois d'octobre par mon 2ème fils et au mois de novembre par ma belle-fille avec qui j'ai de supers contacts !
Essaie d'aborder le sujet avec ta mère un moment où elle n'est pas alcoolisée. Nous, alcooliques, avons le déni de notre problème. Elle te répondra certainement que ce n'est pas vrai, qu'elle n'a pas de problème, etc. Si elle refuse d'en parler, peut-être a-t-elle une amie qui peut aborder le sujet avec elle, ou son médecin ?
Je te souhaite beaucoup de courage et de succès dans ta démarche!
Si tu veux correspondre, fais-moi signe sur ce forum et je te transmettrai mon adresse e-mail.
Nath
Portrait de cgelitti
Non, c'est difficile à dire mais je crois que ta mère doit se prendre en charge (ce qui peut être long) avant de lui confier ton enfant. La sentirais-tu vraiment en sécurité ? C'est peut-être le moment d'aborder le pb avec ta maman et la responsabiliser. Cela peut être aussi un bon moteur pour qu'elle essaie de sortir de cette maladie.
Courage
admin
Portrait de cgelitti
Voici quelques associations qui pourront accompagner et aider les personnes dépendantes ou leurs proches dans leurs démarches.

Bon courage à tous


Sur le web :

? Les Alcooliques Anonymes
www.alcooliques-anonymes.fr

? Alanon / Alateen : une association issue des Alcooliques Anonymes qui regroupe les parents et amis des personnes alcooliques
http://assoc.wanadoo.fr/al-anon.alateen.france

? Vie Libre, un mouvement de buveurs guéris, d'abstinents volontaires et de sympathisants http://perso.wanadoo.fr/vie.libre/

? Educ'alcool : programme de prévention contre une consommation excessive d'alcool
www.educalcool.qc.ca

? La Croix d'Or : association luttant pour la prévention et le traitement de l'alcoolisme www.chez.com/alcoolassistance67/

? L'ANPA : Association nationale de prévention de l'alcoolisme
www.anpa.asso.fr
DIDIER
Portrait de cgelitti
Tout neuf sur internet, mais malheureusement a 36 ans un vieil alcoolique, depuis mes 14 ans, vos messages sont ancien mais le problème reste similaire pour quasiment tous les alcooliques, c'est a dire que le vécu est similaire peut importe les origines ou religions
merci de m'avoir lu
didier
Manon
Portrait de cgelitti
Bonjour,

Vous êtes dans une situation très délicate. Attendez le bon moment, lorsqu'elle est lucide et prêt à vous écouter, puis dites lui clairement ce qui vous tracasse.

Votre fille est encore très petite et votre mère risque de mettre sa vie en danger lorsqu'elle sera sous l'emprise de l'alcool. Pensez à cela. N'avez-vous pas d'autres solutions de garde.

Tant qu'elle n'aura pas règlé définitivement son problème avec alcool, je ne lui confierai pas la garde de mon enfant. Votre mère ne pourra pas s'en occuper correctement et le risque d'accident trop nombreux.
marie
Portrait de cgelitti
Je te comprend parfaitement. Je suis grand mère. Je trouve très dangeureux de donner un enfant de n'improte quel age à quelqu'un qui boit. Je croix qu'avec ta mère tu dois être claire et ferme à un moment ou elle n'a pas encore trop bu et lui dire pourquoi tu as peur. Elle va certainement se facher (aucun alcoolique n'apprécie qu'on lui dise qu'il boit) mais au fond d'elle même elle saura bien que tu as raison. Il faut aussi qu'elle apprenne (enfin) que ses actes ont des conséquences et peut être...elle pourra commencer à envisager de changer.
Surtout pense bien à toi et au bébé. C'est ce qu'il y a de plus important. Renseigne toi aussi sur le groupe Al Anon pour enfant d'alcoolique. Il pourront t'aider mais aussi le bébé parce je suis fille d'alcoolique et ça on le porte toute une vie. Bonne chance.
sophie
Portrait de cgelitti
Je te propose de contacter l'association al-anon qui sont des parents et amis de malades alcooliques et pourrons de donner les réponses à tes questions.
Leur tél: 01.42.81.97.05 ou le 01.42.80.17.89

Bonne chance et salutations
caroline
Portrait de cgelitti
je suis confrontée au même problème : ma belle mère est alcoolique et elle voudrait avoir ma fille de 19 mois en vacances. Elle fait une fixation sur ma fille, quand on va chez elle avec mon mari elle s'accapare notre fille, on dirait qu'elle n'existe que pour elle et que si elle ne sen occupe pas personne ne saurait le faire. Dès qu'elle arrive dans la maison, sa seule préoccupation est de savoir ou est ma fille. Son mari est un homme très responsable mais sera t'il toujours présent autour d'elle pendant cette semaine de vacances. Quand mon mari a proposé à ma belle mère de lui confier notre fille mon beau père s'y est opposé en disant qu'il préfère que les parents soient là. Seulement j'ai culpabilisé et lui ai dit qu'elle pourrait l'avoir en vacances puis de retour à la maison mon mari m'a dit qu'elle rebuvait énormément et que mon beau père en a marre. Du coup je suis anxieuse à l'idée de lui laisser ma fille et je n'ose pas lui en parler car elle m'accepte tout juste sans me parler comme si j'étais un meuble et ne s'occupe que de son fils et de "sa petite fille " comme elle l'appelle. j'ai peur que mon mari ne se fâche car dès qu'il est là bas il est différent. Mais je crois que je me ferai violence et que j'en parlerai à mon beau père, seulement je ne sait pas si c'est la bonne solution. comment faire?
juliette
Portrait de cgelitti
moi jte conseillé den parlé avc ta mère tte en douceur é surtout ne pa lui laissé tn enfant... bon courage é gsper ke sa va sarangé.a +

Pages

Sujet vérouillé