david
Portrait de cgelitti
mon père 84 ans est atteint de cette maladie depuis février 2007,

il a passé 3 mois a l'hopital dans l'attente d'avoir une place dans un CHSLD , ils ont trouver une place lundi de la semaine dernière, mais ce matin il me dise qu'il est trop dérangent,il vont donc cette aprè-midi le retourner a l'hopital, et ne sera probablement non admit a l'autre place qu'il avais trouvé pour lui a longueuil, pour mercredi matin ...

je suis tellement inquiète de son avenir prochain,

j'ai tellement de peine de le voir tant désorienté et perturbé..

que puis je faire pour lui rendre le reste de sa vie

agréable et qu'ilretrouve un peu de joie de vivre,

il n'arrête pas de dire qu'il est tanné et veut s'en aller rejoindre ma mère....

MERCI A L'AVANCE AUX PERSONNES QUI POURRONT M'AIDER

XXX

david
Portrait de cgelitti
chere francine,
j'accompagne ma mère atteinte de cette maladie depuis 13 ans. j'ai choisi de la garder avec moi ce qui implique une parfaite connaissance de la maladie, de son évolution.
Il faut avant-tout que vous sachiez , VOUS, quel regard vous portez sur cette maladie et comment vous abordez votre père avec celà. Le placer dans une structure est-il un choix ou une obligation?
Enfin, ce n'est pas votre mère qu'il souhaite rejoindre mais plus simplement le temps où sa conscience lui permettait de gérer ses émotions. VOus voir affolée ou inquiète accentue sa déprime et favorise la maladie.
Sujet vérouillé