caro
Portrait de cgelitti
Bonjour,

Difficile de parler de cela.

Ma fille 26 ans, a été enlevée et "agressée" l'année dernière. Depuis elle n'arrête pas de se détruire et de me détruire. Son agression a été d'une violence extrême.

Anoréxie, boulimie, insommie, crise d'angoise, malaise, perte de confiance en elle, dégoût de tout... elle passe par tout cela et n'arrive pas à s'en remettre malgré le psy qu'elle voit régulièrement. Evidemment, je sais qu'il faudra beaucoup de temps mais si je pouvais l'aider encore plus. car maintenant, je ne sais plus quoi faire.

Nous souffrons toutes les 2

Peut-être 1 conseil si vous pouvez!

Jo sa maman

jo
Portrait de cgelitti
Merci à tous pour vos réponses,
Oui Noémie je suis d'accord, il y a d'autres lieux de paroles et je les connais pratiquement tous. C'est la 1ère fois d'ailleurs que j'écris dans ce genre de forum. Mais quand on es très mal, on essaie tout,il faut juste savoir faire le trie. Et je voulais te remercier d'avoir pris la peine de me lire et de me répondre, tu m'as aidé, tes conseils sont les bienvenus.
J'ai pris bonne note des adresses que m'a envoyé la rédaction e-santé, je ne pensais même pas avoir de réponse, ça fait du bien! MERCI
Nous sommes toujours seuls de toutes façons dans des moments pareils, mais disons que ça aide à tenir le coup.
Son agresseur est en prison, il passe aux assises au début de l'année prochaine, je sais que cela va être l'enfer, tout revivre, le voir, là, devant nous, va-t'elle supporter? elle a déjà fait plusieurs tentatives de suicides, pourvu qu'elle surmonte ce procès. Mais en même temps je me dis qu'elle pourra peut-être se reconstruire plus facilement quand tout sera terminé!
Elle a 1 bon psy et un bon avocat tous les 2 font du bon travail, mais j'appréhende les dates du procès.
Encore merci
Jo

Noémie
Portrait de cgelitti
Bonjour Jo,
Je comprends tout à fait ta peine, ton tourment, sans avoir de conseil à te donner malheureusement car je n'ai jamais été confrontée à ce drame. Si je te réponds, ce n'est pas pour te dire que je n'y peux rien mais simplement parce que j'ai peur que tu sois déçue sur ce forum. Je le fréquente assez souvent et bien sûr tu peux avoir une bonne "surprise", un bon contact, mais généralement ce n'est pas ce genre de questionnement qui est traité ici, ou quand il s'agit de cas difficiles, les conseils ne sont pas toujours les plus judicieux. Je me demande s'il n'y a pas des lieux de parole plus spécialisés, plus aptes à t'accueillir. Je serais contente que le modérateur te lise et te donne des adresses...(assoc. de victimes d'attentats, de violences etc. je sais que ça existe et c'est sûrement bien plus adapté.)
Voilà. je t'embrasse. Noémie
pass
Portrait de cgelitti
patience avec elle, essayer de lui redonner confiance en elle, bon courage
jo
Portrait de cgelitti
Nous venons de recevoir les citations à comparaître devant la cour d'assises. C'a y est les dates sont là! c'est bien et en même temps c'est difficile! Il faut se replonger dans cet enfer. Ma fille s'est écroulée de fatigue hier soir. Elle m'a posé des questions terribles : "Tu te rappelles ce que je faisais quelques jours avant mon agression? est-ce que j'étais heureuse?" elle ne se rappelle même plus si elle a été heureuse 1 jour tellement elle est mal depuis. Voilà où on en est!
Pour vous titine, je vous comprends bien.
Si! vous avez eu! vous avez eu peur pour votre vie et c'est normal et humain, peut-être que physiquement vous n'avez rien eu, mais à l'intérieur, dans la tête, il se passe tellement de choses! C'est vrai, il faut oublier, mais c'est pas facile, il faut du temps et, OUI on y arrive, la preuve, vous allez mieux et j'en suis très heureuse pour vous. Merci de nous avoir donné de la force.
Bises
JO
caro
Portrait de cgelitti
je suis a 10 mg, je descendrai à 5 dans 6 mois pas avant.
chrysalide
Portrait de cgelitti
bonjour Jo,

voilà je viens de lire vote message et celà m'à touchée. Je suis triste pour votre fille et vous. Je me suis fais violée de 10 à 12 ans par mon grand-père paternel (j'en ai 32) et à nouveau il y à 4 ans par un inconnu. Mon plus grand réconfort à été de trouver de l'écoute. c'est très important dans des moments aussi difficiles que ceux que traversent votre fille et vous aussi. Soyez fortes toutes les 2 dans ces moments difficiles et restez liées quoi qu'il arrivent. J'ai aussi lu que votre fille verrait sont agresseur au procès ? en est-elle obligée ? n'y à il pas une loi qui la protège ?
Ici en Suisse (eh oui je suis suisse) nous avons une loi qui nous donne le droit de ne pas être confronté à notre agresseur.

Je pense fort à vous 2 et vous envoie mes meilleurs voeux pour la fin de l'année et l'an prochain.

jo
Portrait de cgelitti
Bonjour Chrysalide,

Moi aussi je suis triste pour vous, cela ne devrait pas arriver! tout ceci est trop injuste. Pour ces agresseurs c'est quelques instants de plaisir mais pour ces femmes c'est 1 vie de détruite. Je suis sa maman mais j'ai été "agressée" aussi à 11 ans, alors je sais....
Aujourd'hui ça va, mais il m'a fallu beaucoup de temps et il y avait 1 chose que je ne voulais pas pour ma fille c'était ça justement.
Hier elle a eu son avocat au tél. et elle va avoir 1 RdV pour la "mettre en situation de procès" cela va l'anéantir encore +
Je ne pense pas qu'il y ai ce genre de loi ici en France, mais je vais me renseigner. Elle a même été à la confrontation, dans 1 petite pièce, presque à côté de lui, il a pourtant tout reconnu, mais il a fallu quand même qu'elle y aille. C'est la détruire encore et encore.
La chose positive, c'est qu'il a été arrêté et incarcéré, car ce n'est pas souvent que cela arrive.
A l'hôpital, elle s'est battue toute 1 nuit pour rester en vie et cela avec des douleurs inimaginables. Alors j'espère qu'il en prendra un maximum.
Et vous Chrisalyde? cela va maintenant? Je suis de tout coeur avec vous. Je vous souhaite tout plein de bonheur.
Bises
Passez une très très bonne année.
Jo
titine
Portrait de cgelitti
En 2001, j'ai failli être agressée deux fois par une jeune fille droguée. J'en suis tombée malade et pourtant je n'ai rien eu. J'ai vécu pratiquement 3 ans en sortant avec une bombe de protection tellement j'avais peur. Personne ne m'a aidée. On me disait il faut oublier c'est le passé. Il faut être dans la situation pour comprendre. je compatis à votre douleur et à votre souffrance. Je vous envoie plein de force.
admin
Portrait de cgelitti
Bonjour Jo,

Vous pouvez contacter par téléphone le "numéro national d'aide aux victimes" (aide aux victimes de vols, d'agressions, de violences) :   
0 810 09 86 09 (prix d'un appel local)

Vous pouvez également consulter leur adresse internet en cliquant sur le lien ci-dessous : http://www.justice.gouv.fr/region/inavema.htm

Vous pouvez vous rendre aussi sur le site de cette association : http://apev.org/index.php?op=edito

Bon courage.

La rédaction e-sante.fr
Noémie
Portrait de cgelitti
J'espère que ta fille arrivera à expulser tout ce qu'elle a intériorisé et qui doit sortir d'elle parce que ça l'empoisonne. Toute cette violence, toute cette injustice, toute cette cruauté. Sûrement que la condamnation de son agresseur par la justice, le droit, la société toute entière par l'intermédiaire des jurés, l'aidera à s'arracher à tout ça. Il faudra beaucoup de temps et de persévérence. Souhaitons que le procès soit aussi juste que possible pour vous aider dans cette épreuve difficile.
Avec toutes mes amitiés.
Sujet vérouillé