woomanity
Portrait de cgelitti
Pensez-vous que l'affabulation soit un mal psychologique qui va chercher son origine dans l'enfance, ou la désastreuse conséquence d'un mal-être grandissant, symptome de notre société actuelle excitée par des jalousies devant toutes les inégalités qui nous séparent??
Marie
Portrait de cgelitti
Très sincèrement, vous devriez arrêter de tout appeler "maladie psychique" aussi rapidemment après un énoncé si laconique comme celui qui précède.
La médecine ne s'excerce pas sans diplôme et tout patient est un être à examiner et prendre en charge dans le cadre d'un contrat thérapeutique qui se noue entre médecin et patient.
A force de "jouer" aux médecins, en ignorant la médecine, la société va finir par exclure et "étiqueter" toute phrase, toute conduite.
"La rage" n'est pas un terme médical. "plumes de paon" ???? où ?
Laissez aux médecins ou aux psychologues le soin de faire de la médecine ou de la psychologie.
woomanity
Portrait de cgelitti

J  aiiii eu affaire à une personne qui fesais que mentir raconter sans cesse des histoires qui s inventer quand je lui disais il me repondait que c était moi le problème ! Il était en plus violent je n arreter pas de me dire il est malade !!!!!!  le pire c est qu il voyer tt le monde malade sauf lui !!!!!!!!

Colas
Portrait de cgelitti
Vous ne dérangez pas pas du tout, je vous trouve seulement hors sujet !
Colas
Portrait de cgelitti
Il ne faut pas avoir un diplôme de docteur en médecine pour proposer une telle évidence... Il fait peut-être trop chaud chez vous, Marie ?
nico
Portrait de cgelitti
Pour l'instant Marie, vous ne soutenez personne.
Une petite réponse pour régine SVP ?
Marie
Portrait de cgelitti
Je vous dérange, je sais. Mais pourtant, vous m'avez lu, dans de nombreux forums. Si je peux soutenir des personnes en souffrance, je continuerai à le faire et si quelqu'un peut m'apporter des réponses ou un sourire je le rechercherai sur ce forum e-sante. La démocratie c'est cela.
incognito
Portrait de cgelitti
bonjour à toutes et à tous,
en "passant" et par curiosité, j'ai lu vos échanges relativement houleux.
Je pense que Nico est dans le vrai : la mythomanie est "psychique". Non pas que je veuille vous faire la leçon Marie, il est vrai que vos échanges avec Nico et Colas sont relativement virulents... ce n'est pas non plus de ma part de la solidarité masculine car je suis une femme (je tiens à le préciser).
Lorsqu'on est "mytho", on est malheureux mais on rend aussi les autres malheureux par les films que l'on se fait.
Je ne suis pas médecin mais j'ai déjà abordé le sujet par un psychiatre.
Je trouve très bien ces forums et les gens comme vous Marie, qui prenez du temps pour écouter et conseiller les autres.
Je constate que personne n'est venu aujourd'hui.
Le sujet est-il clos ?
ne vous moquez pas, je suis novice. Je débute car je connais e.santé depuis 2 ans car je reçois régulièrement la newsletter toutes les semaines mais je n'avais jamais consulté les forums.
Bah, mieux vaut tard que jamais !
Bonsoir à toutes et à tous
nico
Portrait de cgelitti
très clairement la mythomanie est une maladie psychique. Le mal être peut entraîner la rage de s'en sortir ou au contraire l'accablement. Mais la mythomanie est un refus de s'assumer tel que l'on est, la croyance que personne ne peut nous aimer si on ne se pare pas des plumes du paon.
Colas
Portrait de cgelitti
Marie fait la leçon, c'est déplacé. Quand Nico parlait d'avoir "la rage" ou de "se parer des plumes du paon", tout le monde comprenait. Je n'ai pas perçu que Nico se prenait pour ce qu'il n'était pas, les forums permettent à chacun d'exprimer ce qu'il sent ou sait en toute liberté, avec les mots de son choix. Madame le censeur, laissez vivre les forums et les forumeurs !
Marie
Portrait de cgelitti
Tous les médecins ne sont pas comme vous le dites. Il existe, et j'en fais partie, des médecins humbles, simples, qui ont fait ces études là par vocation, générosité envers autrui. Il ne faut pas induire en erreur l'ensemble de vos lecteurs. La qualité professionnelle existe, je reconnais qu'elle peut faire défaut. N'étant pas fille de ..., j'ai tout construit en même temps que mes grossesses sans congé de maternité malgré 3 césariennes...partir la nuit, le WE, le petit matin à 6 heures pour visiter dans la campagne, repartir sur appel à 8 heures en déposant les enfants à l'école pendant qu'ils se préparaient tout seuls...c'était un choix, je l'ai interrompu, après une hospitalisation pour épuisement. Quant aux gains, quant on creé son propre cabinet à 30 ans, il démarre lentement et les charges deviennent très vite supérieures aux gains et coûte plus qu'il ne rapporte. La petite polo vous transporte. Mon mari était dessinateur. Je vous parle des années 86. Il existe des gens bien vous savez, nico.

Venir sur les forums ne relèvent pas du processus que vous décrivez. Dans la relation patient-médecin, vous êtes d'accord que c'est un face à face avec le malade et le soignant, sachant-plaignant ou du moins une relation d'attente, d'écoute, d'attente de résultats par le savoir et de conseils sur des symptômes bien précis.

Par contre, sur ce forum on y vient humblement et avec sincérité, pour y trouver un dialogue avec des personnes dans votre cas qui vous livrent leur expérience, leur cheminement et le rapport qui s'y produit est égalitaire , entre des personnes qui en disent d'ailleurs plus ou differmment que chez leur médecin. Sur ce forum, on vient se lier avec les autres, on vient chercher des compagnons de route, on vient chercher une parole de soutien du style, bon courage, avances, je suis comme toi. On vient chercher la parole. C'est une autre parole qui se donne ici. sans obligation de résultats et à des moments de disponibilité.

Il se joue dans la société actuelle des phénomènes d'exclusion qui étaient impensables il n'y a pas si longtemps. Les relations changent. ce que j'observe, mais j'ai l'impression de vous déranger, c'est que de plus en plus, les gens ne se respectent plus, se traitent de malades mentaux, à tout bout de champ, de sous homme, "va chez ton psy, parce que tu es folle" et à force d'étiqueter "maladie psychique" tout et rien, on génère des comportements d'exclusion sur des terrains fragilisés et donc réceptifs : elle est parano, elle est schizo, il est maniaco-dépressif, il affabule... et les appels au secours se règlent non pas par les dialogues et écoute mais par des agressions. Lisez un papier récent de Cyrulnik, éthologue au sujet de la cascade de violences lors la mort d'Ilan.

Un forum c'est pour créer du lien social. Pour dire des choses que l'on ne peut pas dire dans la société, ni à ses proches. Un forum où il n'y a pas de répondant est un forum qui ne joue pas son rôle.
Un médecin c'est pour soigner, écouter, dans un contexte.

par exemple : il y a un forum ouvert par une personne qui est à la fois très bien suivie sur le plan médical et social et qui en même temps venait sur le forum pour y jouer un rôle différent. Mais les 2 peuvent coexister, sans le savoir d'ailleurs.

Je suis désolée que e-sante permette de laisser écrire ce que nico a écrit, sans que le modérateur intervienne pour relativiser. Je le fais donc. C'est dommage. Pour moi, ces forums d'e-sante ce ne sont pas en opposition de 2 systèmes, ils sont complémentaires et je respecte. Il faut savoir être reconnaissant et pas aigri.

Marie

Pages

Sujet vérouillé