free74200
Portrait de cgelitti
Bonjour.

Je viens de lire l'article ce jour le 16/07/05. Il sous entend sous le couvert de Karine Peltier, psychiatre. Que l'hyperactivité selon elle n'est que, je cite : il s?agit d?un mécanisme de défense contre un état dépressif, dont la guérison passe par la compréhension du sens profond de ce dernier, dont la guérison passe par la compréhension du sens profond de ce dernier : « Il faut ..... apprendre les moyens de canaliser cette énergie vers des choses plus cadrées et plus constructives. ».

Je ne voudrais pas remettre en cause les années d'étude de cette personne. Mais étant moi même adulte de + de 30 ans, et TDAH. Je ne suis pas d'accord avec l'origine de l'hyperactivité.

Il faut qu'elle révise ses tablettes !!!

Si c'était vraiment un symptôme dont il faut apprendre à canaliser l'énergie, pour vivre... Expliquez moi, pourquoi, il est nécessaire de donner des amphétamines pour canaliser ce problème. Il ne vous est pas venu à l'esprit qu'à l'inverse des idées reçues, nous les TDAH, sommes hyperactifs, pour maintenir un minimum d'attention, même si celle-ci est très défectueuse dans la pratique. Il nous manque de l'énergie. Donc arrêtez de vouloir nous balancer des antidépresseurs qui nous assomment un peu plus, et donc nous oblige à développer encore un peu plus nos symptômes hyper. Donnez nous des excitants, pour que notre corps ne ressente plus ce besoin de passez en hyper pour espérer vivre le quart de ce que nous voulons vivre. Le sentiment de ne plus avoir à se battre pour "tenir" l'attention, une conversation, ou autres choses, en échange avec une personnes, m'a permis non seulement de ne plus me sentir" speed", mais surtout de ne plus dégager une hyperexcitation, qui déclenche souvent l'agressivité chez les autres. Rien qu'en canalisant ce besoin de me battre, tout comme les personnes atteintes de pathologies du sommeil, type narcolepsie, peuvent le ressentir.

Je me permet cette comparaison, car ce sont 2 pathologies, qui bizarrement sont traitées à l'aide des mêmes médicaments... soit des excitants, voire des amphétamines.

Sur ces mots, en espérant avoir éclairé les lanternes des curieux, mais surtout celles de cette psychiatre.

Je vous souhaite de ne pas vous retrouver dans une assemblée d'hyperactifs, sous peine de vous sentir "inférieur" par la rapidité des échanges et le niveau intellectuel de l'assemblée...

Sans rancune.

Cordialement.

Val.

lilas
Portrait de cgelitti
Bonjour ,
j'ai lu un peu de vos commentaires .. mon petit ami est super hyperactif , et je n'arrive pas trop a gerer la situation ..
il est tres desordonne a tel point qu'il n'a pas les cles de sa maison , de celle de ses parents ou de ses freres; il garde toujours dans sa voiture une couverture pour que , s'il lui arrive de ne pas trouver quelqu'un pour lui ouvrir , il se couche dans la voiture en attendant que quelqu'un vienne a la maison.
desordonne , nonchalant parfois ,pas facile de communiquer avec lui, il m'entends et semble ne pas m'entendre (si je lui dit quelquechose sur ma vie , positif ou negatif , il aura la meme reaction "et quoi d'autre?" je sens comme si je recitais une lesson)

mais c'est quelqu'un de super intelligent , super creatif , il peut trouver des solutions a tout .. il est dans un domaine ou il reussit beaucoup, il est un homme d'action

j'aimerai faire reussir notre relation , mais comme on est tres different et qu'on communique si peu , il y a beaucoup de mal entendus qui s'installent , frustration et agressivite sont constamment en l'air

Ce que je sais c'est que son pere le sous estime qd il etait petit , il le comparait tjs a ses feres qui etaient brilliants , c'est ce qui a fait qu'il a fait la carriere qu'il a maintenant .. je pense qu'il a un manque d'estime de soi quelque part ...
val
Portrait de cgelitti
Divorcée d'un adulte hyperactif dont je n'ai plus réussi à supporter les symptomes difficiles à assumer au quotidien surtout avec 3 très jeunes enfants à élever, je ne trouve aucun article traitant de la sexualité des hyperactifs et je souhaiterais savoir si c'est un domaine qui pose problème de façon générale ou non parce que celle-ci n'a jamais été satisfaisante dans mon couple.
free74200
Portrait de cgelitti
bonjour,

etre hyperactif n'est pas évident à vivre, et je sais de quoi je parles.

encore que pour mon cas, je pense etre très legerement dans cette situation.
malgres tout, j'arrive a resté socialement actif.
j'ai développai des stratégies pour évité de souffrir inutilement de trop à ce problème.

entre autre:

-arriver 5 mins en retard a tout mes rdv ou prise de services, comme sa je rentre dans le vif de sujet.
Attention, pour les médecins, il n'est pas rare d'attendre 30mins, dans ce cas prenez 20 mins de retard.
il y a que les trains et les avions ou faut pas se planter, tout le reste est possible.

-évité les drogues, alcools, sédatifs et cigarettes comprises.
-essayé les massages, la musique zen.
-pimenté votre quotidien, évité les choses réberbatives.

ce sont des "stratégies" que j'ai mis en place pour pouvoir controler l'hyperactivité
j'ai encore bcps de difficultés à rester assis pour manger, à controlé mes agitations qui agacent les autres, à faire une seule chose à la fois et aussi à écrire sur internet.

Pour ce qui est des troubles de l'attention, c'est plus compliqué à gérer.
-j'ai comme même ma petite solution, mais bon.
resté à regardé un point fixe sans bouger et en essayant de penser a rien, mais cela ne marche que 10-15 mins pas plus.
moi, je le vis encore assez bien, je prends sa pour un jeu d'auto diagnostique et d'auto médication.
En plus, cela me permet de me fixer sur une idée à la fois. c'est pour sa que si vous vous voyez malade, forcement vous vous sentirez malade. si vous sortez de ce contexte de maladie et que vous vous prenez en mains, cela va déjà un peu mieux.

frederic 28 ans
hich
Portrait de cgelitti
Bonjour à tous,voilà je viens de lire diffèrent articles sur l'hyperactivité et en voyant cela j'ai eu toute les réponses à mes souffrances que j'ai depuis mon enfance jusqu'à maintenant.J'ai 27 ans et je ne sais pas vraiment comment l'exprimer mais je me suis reconnue lorsque on décrit l'hyperact,j'ai tjs penser que j'étais infèrieure à la moyenne,que je devais doubler mes efforts afin d'avoir un niveau semblable à la moyenne.je n'arrive meme pas à lire un livre tellement que cela me demande de l'énergie!!!je suis agressif,aucune concentration,perte de mémoire,manque d'éstime de ma propre personne,etc...enfin soit je ne vais me faire une autodescription mais en tout cas je suis un peu soulagé de savoir que c'est une maladie et non pas due à ma paresse,à mon caractère...mais ce n'est pas non plus une excuse!!!
En fait c'est ma soeur qui a découvert mon hyperactivité car son fils lui meme est hyperactif et après avoir étudier l'hyperactivité elle a fait directement le liens,
surtout qu'elle avait un doute depuis longtemps car elle connaissait l'hyperact depuis des années.Maintenant le problème c'est que en europe de manière générale nous sommes en retard sur la qestion,seul le canada et les usa ont fait des études appronfondies à ce sujet.Ici en europe,les médecins ont tendance à nous considérer comme des dépressifs ou anxieux!!!Le problème est de connaitre un médecin qui pourrait etre apte à nous aider,car pour moi en tout cas c'est une vraie souffrance meme à l'heure actuelle.Ah oui je suis de Belgique!!!
En tout cas je vous remercie
cathy
Portrait de cgelitti
bonsoir
je viens de lire votre message que je trouve trés interressant. Je voudrais savoir comment peut t on ce rendre compte de notre hyperactivité.J'ai 39 ans et je suis en dépression depuis le 24 juimlet 2005 suite a du harcelement moral au travail .Avant j'avais du mal a me concentrer sur une tache bien précise ,mais aujourd'hui j'ai l'impression qu'avec mon traitement (prozac et lexomil) c'est pire.Je ressens le besoin de jardiner ou de faire du velo jusqu'a épuisement.Moi qui n'été pas sportive je fais de la danse comptemporaine du vélo et du jardin a m'en épuiser.Je ne sais pas comment canaliser cette énergie et je pense vraiment que les medicaments empirent la situation
amicalement cathy
Madjelo
Portrait de cgelitti
Bonjour,
j'ai lu vos messages et je suis en questionnement: dois je me séparer de mon conjoint avec qui j'ai une petite fille ou non. Je deviens folle avec ses changements d'humeur, ses attaques aggressives récurrentes et ses reflexes compulsifs. Il arrive qu'il s'en rende compte, mais c'est très rare et nous n'arrivons pas à avoir une conversation, il décroche très vite ou se met à jouer comme un enfant.
Après avoir cherché sur le net, le TDAH semble correspondre à son état et permettrait d'expliquer des choses... Personne ne parle des conjoints, de ceux qui se sont fait détruire par ce probleme et qui n'ont pas les outils ou les ressources, voire la force pour aider leur partenaire...
Si vous avez une idée...
A bientot
M.
VivianeL
Portrait de cgelitti
Je suis allée sur ce forum car je suis quelqu'un qui ne peut rester sans rien faire. je me suis donc demanée si je n'étais pas hyperactive... Le psycho-test est négatif bien que j'ai répondu très positivement aux dernière squestions. En effet je suis quelqu'un de très nerveux, j'ai fait plus de 10 ans de dépression et m'ensuis sortie grâce à une psychothérapie. Contrairement à ce que je viens de lire, je n'ai pas de problèmes de concentration ni de mener à bien diverses tâches difficiles ou minutieuses mais je suis très impatiente pour tout. Mon mari me reproche souvent de m'énerver dès que je ne trouve pas qui devrait être à sa place. De plus, je ne peux rester sans rien faire. Je m'active du lever au coucher. Je me programme des jours de congé où je n'arrive pas toujours à finir la liste des choses à faire que j'avais programmées. Je ne peux rester devant la télé sans rien faire et si je ne fais pas de mots-croisés ou du sudoku (ce que me reproche également mon mari qui voudrait que je me "détende"), je m'arrache les ongles des pieds et les peaux sur les mains, ce que je fais également si je reste longtemps à table par ex. Mais ne rien faire ne me détend pas... Ce n'est peut-être pas de l'hyperactivité mais la semaine dernière j'ai dû rentrer du jardin avant l'heure que je m'étais fixée car j'étais épuisée et le terme n'est pas trop fort. Bon courage à tous
olivierdestras
Portrait de cgelitti
Depuis tout petit, je me bat pour mantenir un certain état de concentration,que ce soit pour les jeux, pour les études ou pour suivre une conversation.
Mon esprit part dans tous les sens et parfois cela peu passer pour du désinterressement des propos de l'autre.
Je suis toujours en mouvement, toujours une impression de passer à côté d'une activité sympa, d'un truc marrant à faire et quand je passe à l'acte, je me lasse vite.
Tout m'ennuie au bout d'un moment.J'ai vécu 13 ans avec la même femme, j'ai une petite fille mais nous nous sommes séparé à cause de ce problême.
De plus, cet ennui perpétuel se répendait partout, jusque dans le lit conjugal et cela me provoquait une certaine frustration....
Je suis cadre et il m'est tres difficile de pouvoir m'organiser correctement.
Je prend les choses comme elles viennent.je suis un calendrier mais sans vraiment le suivre.
je loupe des rdv car mon agenda est mal rempli.
je me fis à ma mémoire pour gérer mon travail.
Cà me joue souvent des tours.je vais aller consulté pour me sortir de cela.
Bon courage à tous les hyperactifs
c moi 06
Portrait de cgelitti
Voilà des adresses de médecin qui reconnaissent le TDAH en belgique va y jeter un coup d'oeil : http://www.tdah.be/renseignements/medecin_adultes.htm

Bon courage
++
Esanté_Modé
Portrait de cgelitti
Message à la personne qui s'obstine à poster des publicités dissimulées pour LTO sur les forums E-sante :

Les modérateurs e-santé surveillent tous les posts, et suppriment systématiquement ce type de message.
Plus vous en envoyez, moins il sera facile de détecter les posts des vrais utilisateurs de ce produit. Ces derniers seront donc malheureusement effacés également.

Nous vous rappelons que les forums ne sont pas un relais publicitaire.

Merci,

L'équipe E-santé

Pages

Sujet vérouillé