Les ados obèses auraient un risque accru de cancer à l’âge adulte

Publié par La Fondation ARC le Vendredi 24 Août 2012 : 09h38
Mis à jour le Lundi 27 Août 2012 : 10h23

L’obésité juvénile ne se contente pas d’augmenter le risque de diabète et de maladies cardiovasculaires : elle semble aussi associée à une probabilité accrue de développer des cancers.

© getty

Une étude israélienne se fondant sur les données relatives à 1,1 millions de jeunes hommes indique qu’il existe un lien significatif entre le fait d’avoir été obèse à l’adolescence et le risque de développer un cancer des voies urinaires ou un cancer colorectal à l’âge adulte.

Ce risque serait augmenté de 50 % chez les adolescents dont l’indice de masse corporelle est le plus élevé.

Les chercheurs n’excluent pas que ce risque existe aussi pour d’autres types de cancers et continuent leur étude afin d’éclaircir ce point.

Une autre question cruciale reste à élucider : les adolescents obèses qui parviennent à récupérer un indice de masse corporelle « normal » voient-ils leur risque de cancer réduire ? De plus amples analyses des données disponibles devraient permettre de le savoir.

Publié par La Fondation ARC le Vendredi 24 Août 2012 : 09h38
Mis à jour le Lundi 27 Août 2012 : 10h23
Source : ARC - Z. Levi et coll., « Cancer Epidemiology, Biomarkers & Prevention », vol. 20, pp. 2524-2531
A lire aussi
Surpoids et obésité : toute la vérité !Publié le 20/04/2016 - 13h16

Il y a 40 ans, l'insuffisance pondérale était deux fois plus importante que l'obésité. Aujourd’hui, les personnes obèses sont plus nombreuses que celles en sous-poids*. Seul élément positif : l'indice de masse corporelle est resté globalement stable entre 1975 et 2014 chez la plupart des...

Plus d'articles