L'adoption : un " parcours du combattant " bientôt simplifié ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 02 Avril 2001 : 02h00
-A +A
Ségolène Royal, ministre déléguée à la Famille et à l'Enfance, a présenté en Conseil des ministres son projet de réforme de l'adoption. Celui-ci comprend deux volets essentiels : la simplification de l'agrément et l'harmonisation des procédures des organismes attachés à l'adoption à l'étranger. Il devrait déboucher sur un avant-projet de loi général au début du mois d'avril qui, normalement, sera présenté devant l'Assemblée nationale d'ici fin 2001.

Vers une adoption facilitée

Le plan d'action présenté par Ségolène Royal est destiné à faciliter l'adoption. Il comprend des mesures réglementaires et pratiques, opérationnelles immédiatement, devant permettre de réduire les délais, d'humaniser les procédures et d'accompagner les parents. L'objectif est donc de rendre plus souples les démarches administratives et juridiques, de conjuguer la sécurité des liens d'adoption, le respect de l'histoire et de l'identité de l'enfant et enfin de développer l'adoption dans un cadre partenarial avec les pays d'origine. Le but de ce projet est donc d'améliorer la situation actuelle, notamment en la simplifiant et en lui donnant plus de cohérence afin d'éviter le recours aux « filières parallèles ». Aujourd'hui, la durée moyenne d'attente dépasse généralement les trois ans et l'adoption demeure un véritable parcours du combattant pour les futurs parents, tandis que de nombreux enfants attendent, eux aussi, une famille.

A savoir également

· Yves Nicolin, député DL de la Loire a demandé au gouvernement d'inscrire à l'ordre du jour de l'Assemblée une proposition de loi visant à allonger le congé d'adoption, actuellement de 10 semaines comme le congé postnatal, pour le mettre au niveau que celui du congé de maternité complet, soit 16 semaines.· Une circulaire commune avec le Quai d'Orsay en date du 13 mars 2001, demande aux services diplomatiques de se mobiliser pour l'accueil et l'aide aux familles adoptives.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 02 Avril 2001 : 02h00
Source : Le Généraliste, n°2100, 13 mars 2001. Ausilloux C. et coll., Devenir des enfants adoptés. Neuropsychiatr. Enfance, 1995, 43 : 459-464. Choulot J.J. et coll., Risques d'échecs des adoptions incontrôlées d'enfants étrangers. Ann. Pédiatr., 1993, 40 : 635-8. Choulot J.J. et coll., Adoption internationale : évaluation de l'état de santé des enfants. Rev. Pédiatr., 1994, 2 : 58-60. Monléon J-V, Qui sont mes parents ? Filiation adoptive selon les lieux et les époques. Arch. Pédiatr., 2000, 7 : 529-535.
A lire aussi
Adoption, une histoire d'amour et de patience Publié le 27/04/2009 - 00h00

Les conditions pour adopter un enfant sont bien définies. Parfois, la loi francaise peut sembler bien compliquée. Alors où se renseigner, où trouver des explications fiables et les démarches à suivre ? Un portail Internet gouvernemental sur l'adoption est désormais disponible :...

Enfant adopté : pourquoi faut-il le lui dire ? Publié le 27/09/2002 - 00h00

La construction de sa personnalité s'avère plus complexe quand on a été adopté. La bonne attitude, du côté des parents adoptifs ? Attribuer à l'enfant le droit de connaître ses origines. Un droit essentiel pour bien grandir… Explications avec Anne-Marie Barreau, pédopsychiatre.

Voyage : faut-il se faire vacciner contre la fièvre jaune ? Publié le 08/06/2009 - 00h00

Beaucoup de voyageurs se posent la question. La nécessité de se faire vacciner contre la fièvre jaune dépend-elle uniquement du pays visité ou bien également des conditions sanitaires du voyage, de la durée du séjour, voire de la saison ? Enfin, est-elle autorisée à tous les voyageurs,...

Vaccin BCG contre la tuberculose : en avez-vous besoin ? Publié le 29/09/2014 - 07h40

La tuberculose est une maladie rare en France.Mais elle existe toujours, et peut être dangereuse.Le vaccin contre la tuberculose a fait beaucoup pour diminuer l’importance de la maladie, et il n’est aujourd’hui plus recommandé que dans certains cas bien particuliers. Avez-vous besoin du...

Plus d'articles