christine
Portrait de cgelitti
Bonjour, j'ai entamé une procédure d'adoption en décembre dernier car problème d'infertilité dans mon couple; on faisait donc des FIV en parallèle; après 3 ans d'échec, ma dernière FIV a réussi en mars dernier, je suis donc enceinte de 2 mois, et je vais commencer les premiers entretiens dans 1 semaine. Que pensez-vous de ma situation? Outre le fait qu'au bout des entretiens, je ne pourrai plus "cacher" ma grossesse, puis-je pour autant en parler tout de suite sans risquer de me "faire griller"?? J'ai souvent entendu qu'en commençant les entretiens pour l'agrément, il fallait mieux ne pas "tout" dire concernant les FIV et le reste, car pas fait le deuil d'une grossesse, mais dans mon cas, pensez-vous que je puisse le dire? J'imagine mal comment je pourrai sereinement parler de tout ça en mentant systématiquement sur le sujet, ça me parait un peu pourri.............

Votre avis m'intéresse!

Merci.

christine
Portrait de cgelitti
pour avoir eu un peu le meme parcours que vous ne dites rien au premier entretien car sans etre pessimiste attendez de voir que la grossesse tient bien avant de vous "griller" pour l'adoption. D'ici quelques mois vous serez fixés sur votre sort et vous deciderez de faire le choix d'abandonner ou non l'adoption car, à mon avis, c'est très difficile de mener les deux de front. Si vous voulez aller au bout de vos démarches d'agrément vous pouvez car il est valable 5 ans donc vous pourrez d'ici 1 an ou 2 vous replongez dans le parcours de l'adoption mais c'est une période de gros stress et privilégiez votre grossesse pour l'instant.
Moi j'ai eu 3 FIV qui se sont soldées par des fausses-couches à 12 semaines. Depuis 11 ans je suis l'heureuse maman d'une petite fille adoptée en Bulgarie à l'age de 14 mois.
Quoi qu'il en soit je vous souhaite TOUT LE BONHEUR DU MONDE.
christine
Portrait de cgelitti
les deux démarches ne peuvent pas se faire en parallèle pour la bonne raison qu'un enfant biologique ne ressemble en rien à un enfant adopté. Le premier vous l'aurez 9 mois dans votre ventre de mère française qui a accès à tous les soins, à la nourriture, au repos, aux examens médicaux, etc... Le second vous irez le chercher dans un orphelinat et sera agé d'au moins 6 mois. Il aura vécu 9 mois dans le ventre d'une mère privée de soins, de nourriture, souvent de maison. Dites vous bien que quand on est bien dans son corps et dans sa tete on abandonne pas son enfant. Celles qui le font n'ont pas d'autre choix pour sauver leur enfant que de l'offrir à l'adoption.
Pour adopter il faut avoir fait le deuil d'une grossesse et etre pret à accueillir ce petit etre diminué qui aura déjà beaucoup souffert de tant de choses.
Amitiés.
sandra
Portrait de cgelitti
bonjour delphine
ton message m'a beaucoup interpellé car je suis moi même à la veille de poser notre dossier pour démarrer l'agrément et nous retentons une fiv imsi en septembre. pour ma part je ne souhaite pas du tout mentir sur le sujet de la fiv car je pense que ça enlèverrai beaucoup de naturel et je pense que les deux projets ne s'excluent pas l'un l'autre c'est deux démarches avec chacune des enjeux et des désirs en partie commun mais aussi différents. je serais heureuse d'échanger avec toi et du coup où en es-tu?? ces premiers entretiens se passent ils bien?
à bientôt
sandra
Sujet vérouillé