cerise
Portrait de cgelitti
Je vais tenter de vous expliquer mon problème.

J'ai arrêté de fumer il y a environ 6 mois.

Je me rends compte que j'ai souvent tendance à boire. Je m'explique : l'alcool me procure une sensation que je n'ai plus depuis que je ne fume plus. Une sensation de plaisir.

Je n'aime pas les alcools forts, aussi je ne bois que du vin rosé. J'achète des petits cubi, mais je dois dire qu'ils sont rapidement vides.

J'essaie de ne plus en acheter, car tant qu'il y en a, je suis tentée d'en boire.

J'ai peur de l'alcoolisme, et je me demande si ce n'est pas dangereux de compenser comme je le fais le tabac par l'alcool.

Je ne bois pas au point de me saouler. Juste 1 ou 2 verres par soirée (voir 3 parfois).

Il m'est tout de même arrivée à plusieurs reprises de boire plus que de raison, mais ce n'est pas ce qui arrive la plupart du temps. Ca n'a été qu'une fois ou deux.

Qu'en pensez-vous ?

Je ne sais pas si j'aurai du mettre ce sujet dans alcool plutôt que dans tabac. Le problème reste le même de toute manière.

dudule
Portrait de cgelitti
ne tombe pas dans un engrenage infernal car j'ai étè dans la dependance de l'alcool et cela et dur de sans évader.Moi je te conseil plutot de t'évader fait toi plaisir va au ciné bouquine.remplacer l'alcool par le tabac ne resoudera pas ton probléme .Moi meme je tente d'arrete de fumé cela met dur ,je vais tenir le coup si ce message peut te reconfortée moi sa ma fait plaisir de te parler courage tien le coup .Et j'espere que pour toi se sera occasionnel l'alcool et adieu tabac car pour moi se sera desormais adieu les deux
cerise
Portrait de cgelitti
j'ai vu que tu avais fait un coma ethilique.. il faut absolument que tu ailles consulter ton medecin ce mettre cartable comme dis les jeunes c'est grave et il te faut de l'aide
meme si tu ne bois plus la semaine tu as une dependance a l'alcool
fais toi aider il n'y a pas de honte c'est une maladie
on ne dit rien, de quelqu'un qui est en depression mais on critique la personne qui boit*
pourtant il y a dependance aussi aux medicaments
penses y passe pardessus tous les tabous va voir ton ou un autre medecin
si je peux t'aider... dis le moi
amicalement
cerise
Portrait de cgelitti
adeline, j'espere que tu vas bien
que ton week end s'est bien passé.
pas de rosé?
pas de blues?
tout vas bien ?
cerise
Portrait de cgelitti
et ben les filles...
je n'ai pas eu trop le temps de venir mais des demain promis je reviens vous aider si je peux mais au moins discuter avec vous
adeline et celine je voudrais vou dire que vous n'estes pas seules
a demain
Adeline
Portrait de cgelitti
Je suis donc la seule à avoir ce genre de problème ?
Corinne
Portrait de cgelitti
Bonjour Adeline
Ton problème me va droit au coeur.... je suis fumeuse et abstinente donc ancienne alcoolique.
Fais gaf, fais gaf, fais gaf.... si tu savais comme c'est douloureux d'être dépendant de l'alcool.. si tu savais comme c'est dur d'arrêter.
En novembre 2005, j'ai voulu arrêter de fumer et de boire en même temps suite à une petite opération chirurgicale... j'ai arrêté la cigarette pendant 8 mois mais pas l'alcool. J'ai fait un black-out à cause de l'alcool et ai pris la décision de me faire soigner. J'ai pris de grandes décisions (divorce, entre autres)... j'ai donc arrêté l'alcool mais j'ai repris à fumer...
Abstinente depuis 17 mois, je voudrais arrêter la cigarette : mon médecin ne me le conseille pas, il pense que c'est encore un peu tôt.
Il faut savoir que la dépendance à l'alcool ou au tabac fonctionne sur le même mode ; si tu compenses l'un par l'autre, tu risques d'entrer dans un processus trés dangereux.... mais l'alcool est beaucoup plus sournois et fait énormément plus de dégâts que la cigarette.
Je crois que le mieux serait que tu en parles à ton médecin ou au tabacologue ou à un alcoologue.
Prends bien soin de toi et surtout, lâche ce maudit verre que tu commences à prendre trop régulièrement. Je t'encourage trés sincèrement.
cerise
Portrait de cgelitti
je voulais te souhaiter on courage mais je suis sure que tu vas y arriver
l'alcool fait beaucoup plus de degats que la cigarette.
l'alcool t'enleves ton libre arbitre, change ton comportement et de te fais voyager sur une autre planete.
je sais que tu sais que pour une mere, l'alcool est terrible, vis a vis de tes enfants
meme s'ils sont jeunes ils comprennent
ils ne comprennest pas tout, mais ils voient que tu n'es pas la meme
j'ai vu pas mal de meres a qui l'on a retire la garde de leur enfants pour des problemes d'alcool, et que la condition du retour des enfants chez elles etait le soin.
je suis sure et certaine que tu peux te passer du petit verre de rosé et que tu seras tres fiene d'y etre arrivée.
si tu as reussis a lutter contre la cigarette alors tu es tre forte et tu vas y arrivée.
courage pour ce we
bisous
a lundi.
cerise
Portrait de cgelitti
que deviens tu adeline et toi celine
j'espere que vous allez bien les filles j'attends de vos nouvelles
Adeline
Portrait de cgelitti
Ton message est très gentil et me touche beaucoup, Cerise.

Mon mari, à part ses réflexions humoristiques, ne me dit absolument rien. Je ne pense pas qu'il se rende compte de quoi que ce soit. L'alcoolisme n'existe pas dans ma famille comme dans la sienne, alors j'ai l'impression que c'est quelque chose qu'il n'envisage pas.

J'ai 2 enfants, je ne pense pas qu'ils se rendent compte de quelque chose, car ils sont encore jeunes et n'ont jamais été confrontés à ce genre de problème.

Je dépasse rarement les 2 verres de vin par jour. Je prends comme prétexte mes journées stressantes et fatiguantes. Alors en rentrant, je fais celle qui a besoin d'un verre pour se détendre. Ce qui est vrai, mais je ne faisais pas ce genre de chose lorsque je fumais.

Tu as raison lorsque tu dis que tu épates tout le monde lorsque tu arrêtes de fumer. En revanche, quand tu parles d'alcool, tout le monde est choqué !

J'espère que c'est juste une période à passer et que par la suite j'aurai moins besoin d'alcool pour compenser la cigarette ?
Certaines mangent, ou se rongent les ongles. Moi, je bois un verre. Chaque personne compense comme elle peut.
Je crois que je préférerai me ronger les ongles ou me gaver de chocolat, car l'alcool me fait peur.

Encore un grand merci pour ton gentil message.
Adeline
Portrait de cgelitti
J'espère que tu as raison et que ça va passer. Je vais tout de même essayer d'être vigilante sur ma consommation.

Il m'arrive de ne pas boire pendant plusieurs jours. Notamment lorsque je suis en "rupture de stock". Je le vis très bien, mais au fond de moi je me dis que je boirai bien un petit verre.

Je ne veux pas dramatiser, mais je sais combien il est facile et rapide de sombrer dans l'alcoolisme. Et cela me fait très peur.
Je trouve que les femmes alcooliques ont le visage marqué et que ça se voit quand une femme boit. Et franchement, je n'ai pas envie de ressembler à ça. Je suis très soucieuse de mon apparence. Jeunisme oblige dans la vie privée comme dans la vie professionnelle. Et puis, je suis surtout très coquette et très féminine, c'est dans ma nature.

Bisous et encore merci pour ton soutien.

Pages

Sujet vérouillé