Additifs alimentaires : sommes-nous empoisonnés ?

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Vendredi 16 Septembre 2016 : 14h55
Mis à jour le Vendredi 16 Septembre 2016 : 15h06

Difficile de trouver un produit alimentaire sans additifs car ils sont employés larga manu dans toute l’industrie pour de multiples raisons, l’essentielle étant la rentabilité.

Il existe une multitude  d’additifs, certains utiles, d’autres non, certains très probablement toxiques, d’autres non. En sommes nous empoisonnés ?

On fait le point.

© Istock

Un additif, c’est quoi ?

Une substance naturelle ou créée par les humains et ajoutée lors de la fabrication d’un produit alimentaire pour mieux le conserver et lui donner de meilleurs aspect, odeur, saveur, texture.

Sel, miel, épices, vinaigre sont des additifs naturels employés par les humains depuis des millénaires dans ces mêmes buts.

Les additifs synthétiques ont été inventés et massivement employés au fur et à mesure du développement de l’industrie alimentaire. Ils sont réglementés dans tous les pays et ne peuvent, en principe, être autorisés puis utilisés sans avoir fait la preuve de leur innocuité.

Additifs : la mystérieuse saga des E

Il existe des centaines d’additifs. En France et en Europe, ils sont répertoriés par un E (qui signifie Europe) suivi de trois ou quatre chiffres : c’est un numéro international défini par le Codex Alimentarius émanant de l’OMS (Organisation mondiale de la santé).

Le premier chiffre (1, 2, 3, etc.) définit en principe leur rôle :

E 100 = Colorants . E 200 = Conservateurs . E 300 = Anti-oxydants. E 400 = Agents de texture. E 500 = Antiagglomérants.. E 600 = Exhausteurs de goût. E 700 = Agents de sapidité. E 800 = Arômes. E 900 = Édulcorants.

Ensuite, on a les Divers qui sont légion, dont les amidons modifiés (1400), des cires (E 901, 907).

Tous ces E sont obligatoirement indiqués sur les étiquettes, parfois suivis de leur nom chimique, mais pas toujours.

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Vendredi 16 Septembre 2016 : 14h55
Mis à jour le Vendredi 16 Septembre 2016 : 15h06
Source : - Metabolic effects of fructose and the world- wide increase in obesity”, Physiol. Rev. 2010.
- Trouiller B., Reliene R., Westbrook A., Solaimani P., Schiestl R.H. (2009). Titanium dioxide nanoparticles induce DNA damage and genetic instability in vivo in mice. Cancer Research 69: 8784- 8789.
https://www.anses.fr/fr/content/évaluation-des-risques-liés-aux-nanomatériaux
- Sauvage C (2010) Controverse : l’hypersensibilité aux additifs alimentaires est une réalité clinique / Controversy hypersensitivity to food additives is a clinical reality, Revue française d'allergologie, 50(3), 288-291
A lire aussi
Les additifs dans l'alimentationPublié le 04/09/2001 - 00h00

Les additifs alimentaires sont toutes les nombreuses substances ajoutées dans un produit alimentaire industriel. Très encadrés par la législation, beaucoup d'entre eux sont néanmoins régulièrement remis en question.

Additifs alimentaires : les pièges à éviterPublié le 22/05/2017 - 08h40

Colorants, exhausteurs de goût, conservateurs, émulsifiants, édulcorants, les additifs se cachent dans la plupart des produits alimentaires de consommation courante. Or on peut considérer qu’un sur quatre présente des risques potentiels pour la santé, voire avérés pour certains. Pour aider...

Les colorantsPublié le 04/09/2001 - 00h00

Destinés à colorer un produit alimentaire ou à modifier sa couleur, les colorants naturels ou synthétiques sont les additifs dont l'utilité est la plus contestée.

Et si on s'empoisonnait à coup de colorants ? Publié le 17/09/2007 - 00h00

Il y a déjà longtemps que l'on suspecte certains colorants alimentaires et autres additifs d'avoir des effets nocifs, plus particulièrement sur le comportement des enfants, dont l'hyperactivité. Quelques-uns ont été retirés du marché, beaucoup d'autres perdurent.

Plus d'articles