Acupuncture : des bénéfices, mais pas contre la dépression

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Mercredi 23 Mars 2011 : 13h38
Mis à jour le Lundi 28 Mars 2011 : 14h36

L'acupuncture est une médecine alternative de plus en plus utilisée et reconnue, dans de nombreux domaines. Mais il ne faut tout de même pas la considérer comme une panacée. D'ailleurs, une étude vient de prouver que l'acupuncture ne fonctionne pas contre la dépression...

L'acupuncture n'est pas efficace contre la dépression

Cette étude récente de la Cochrane Collaboration s'est penchée sur trente études consacrées à l'acupuncture et à la dépression. Le but était en général de comparer l'acupuncture à un traitement médicamenteux. Les résultats ne sont pas très encourageants pour les tenants des aiguilles : compte tenu des nombreuses études qui étaient de mauvaise qualité, ou biaisées, les preuves scientfiiques indiquent que l'acupuncture n'est pas efficace contre la dépression. Une étude montrait que les personnes soignées par les médicaments et l'acupuncture avaient un meilleur résultat que celles qui sont soignées uniquement par médicaments, mais cela ne risque pas de convaincre les personnes qui cherchent des alternatives aux antidépresseurs.

Quelles solutions douces contre la dépression ?

Si l'acupuncture n'a pas fait ses preuves, que reste-t-il, hors les médicaments, pour se défendre contre la déprime ? Deux solutions ont fait leurs preuves scientifiquemenet et sont faciles à mettre en oeuvre :

Une activité physique régulière a montré à de nombreuses reprises son efficacité contre la dépression. Alors si vous êtes déprimé, chaussez vos baskets, ou vos chaussons de danse, ou vos rolllers... Tous les sports sont bons, tant que vous bougez !

Le millepertuis a aussi montré son efficacité contre la dépression dans une certaine mesure, et il est facile à trouver. Attention cependant à consulter votre médecin si vous pensez à en prendre, car il peut avoir une influence sur vos autres traitements médicaux et sur les contraceptifs.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Mercredi 23 Mars 2011 : 13h38
Mis à jour le Lundi 28 Mars 2011 : 14h36
Source : Smith, C.A., Cochrane database of systematic reviews, 2010.
A lire aussi
Allergie et médecine parallèlePublié le 19/06/2006 - 00h00

En cas de réaction allergique de type rhinite et asthme, une proportion importante de la population générale recourt couramment ou ponctuellement à des médecines alternatives telles que l'acupuncture, l'homéopathie et la phytothérapie. Sont-elles vraiment efficaces contre ces allergies ?

L'association dépression et attaques de panique est fréquentePublié le 14/07/2000 - 00h00

Les troubles panique sont fréquents. Ceux qui en sont atteints subissent de véritables attaques au cours desquelles ils ont l'impression de vivre leur mort imminente. Quand ces troubles sont associés à un état dépressif, le pronostic est plus sombre. Dans tous les cas une prise en charge...

Pourquoi dépister la dépression chez le diabétique ? Publié le 22/04/2015 - 07h47

Le diabète et la dépression sont deux maladies liées. Globalement, il y a plus de dépression chez les diabétiques et inversement. Ne serait-ce que pour améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de diabète, il est nécessaire de dépister chez eux cette deuxième maladie souvent...

Plus d'articles