L’acné au masculin

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 08 Septembre 2014 : 09h34
Mis à jour le Mardi 15 Mars 2016 : 15h38
-A +A

Points noirs, boutons blancs, nodules, kystes, rougeurs, la peau des hommes est parfois (souvent) sujette à problèmes. À l’adolescence ou à l’âge adulte, l’acné est toujours embarrassante, voire handicapante.

Que faut-il savoir sur l’acné au masculin et comment la combattre ?

À quoi est due l’acné ?

L’acné est liée à une sécrétion accrue de sébum.

Ce sébum en excès peut boucher les pores de la peau, piégeant à l’intérieur toutes sortes d’éléments comme des débris de peau morte et des bactéries. Se forment ainsi des boutons noirs, tandis que la prolifération bactérienne déclenche une réaction inflammatoire à l’origine cette fois-ci de boutons blancs. Selon leur taille et leur profondeur, ils peuvent donner lieu à des nodules, voire à des kystes.

Pourquoi produit-on trop de sébum ?

L’hérédité est en cause : les peaux grasses sont plus sujettes à l’acné. De même, le risque d’acné augmente lorsqu’un parent a lui-même développé de l’acné.

La synthèse de sébum est sous contrôle hormonal, et plus précisément des androgènes, hormones masculines mais que les femmes produisent également en moins grande quantité. Ce facteur hormonal explique pourquoi la vie des ados est perturbée par des poussées d’acné, ainsi que les différences hommes/femmes en ce qui concerne cette affection cutanée.

Attention, certains médicaments peuvent favoriser l’acné, parlez-en à votre médecin.

Acné : les différences hommes/femmes

À l’adolescence, près de 80 % des garçons et filles, à égalité, sont touchés par une acné plus ou moins sévère. Le plus souvent, les premiers boutons font leur apparition entre 11 et 15 ans, surtout sur le front et le nez, puis sur les joues et le menton, voire sur la poitrine, le haut du dos et les bras chez les garçons. Après la puberté, avec la fin des grands bouleversements hormonaux, l’acné disparaît d’elle-même progressivement. Elle peut cependant persister à l’âge adulte, voire réapparaître plus tard à certaines périodes de la vie.

À l’âge adulte, les femmes sont plus souvent affectées et sous la forme de poussées brusques répondant aux variations hormonales mensuelles. L’usage d’une contraception joue aussi sur le développement de l’acné, tout comme la grossesse et la ménopause.

En revanche, les hommes ont tendance à être affectés par des formes d’acné plus sévères et persistantes.

Messieurs, adoptez les bons gestes contre l'acné !

Voici 4 réflexes anti-acné :

  • Nettoyez votre peau tous les jours

    Utilisez un produit lavant doux spécialement conçu pour peau à tendance acnéique. Demandez conseil à votre pharmacien ou médecin.

  • Exfoliez

    Environ deux fois par semaine, complétez ce nettoyage avec une exfoliation. Ces gels ou crèmes qui contiennent des petits grains contribuent à ôter les cellules mortes, à éliminer les impuretés et à désobstruer les pores de la peau. Ils aident également à lutter contre les poils incarnés.

  • Hydratez

    Certains produits cosmétiques (crèmes, savons, maquillage…), de par leur texture ou leur composition, peuvent contribuer à obstruer les pores.

    N’hésitez donc pas à en changer, à demander conseil à votre pharmacien et à employer des produits qui n’auront pas cet effet, c’est-à-dire comportant la mention « non-comédogènes ».

    Appliquez quotidiennement une crème hydratante conçue pour homme. Avec l’aide de votre pharmacien, vous pouvez opter pour une crème hydratante qui contribue à prévenir l’apparition des boutons. Il existe également des versions matifiantes qui permettent de contrôler la brillance de la peau et des sérums qui réduisent la taille des pores et absorbent l’excès de sébum.

  • Camouflez

    Quand les boutons sont là, on peut toujours les camoufler. Une petite touche de crème correctrice ou un coup de stylo correcteur masque efficacement les imperfections et les boutons noirs.

En cas d’acné sévère ou gênante

Il existe des médicaments spécifiques très efficaces. En cas d’acné sévère ou simplement gênante dans la vie quotidienne, il faut consulter pour en bénéficier, que l’on soit ado ou adulte.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 08 Septembre 2014 : 09h34
Mis à jour le Mardi 15 Mars 2016 : 15h38
Source : Ansm, Recommandations de bonne pratique, 2 mai 2008. Société française de dermatologie, http://dermato-info.fr/.
A lire aussi
Acné et points noirs : j’ai des boutons, je fais quoi ? Publié le 07/04/2013 - 22h00

Parmi la panoplie de produits cosmétiques « anti-boutons », quels sont les indispensables pour les faire disparaître, les camoufler et retrouver une belle peau ?Quels soins choisir contre les points noirs et les boutons d'acné ?

Acné : peau grasse ou peau sèche, quelles différences ? Publié le 14/10/2016 - 10h26

L’acné est souvent associée aux peaux grasses. Pourtant, certaines peaux sèches peuvent elles aussi souffrir d’acné. Le Dr Nina Roos, dermatologue, dresse pour nous les différences entre une peau acnéique à tendance grasse et une peau acnéique à tendance sèche.

Acné et adolescence : comment bien vivre son traitement ? Publié le 23/02/2016 - 12h16

A l’adolescence, de nombreux changements déstabilisants se produisent et le regard des autres a une importance capitale… Pas facile dans ce contexte d’être serein avec de l’acné sur le visage. Alors quels sont les bons gestes qu’un ado doit adopter pour éviter les boutons et les...

Plus d'articles