LIONGIRLY
Portrait de cgelitti
slt j'ai un affreux problème quand j'étais petite : mon cousin à l'age de 17 ans m'a abuser durant les vacances scolaires lorsque j'avais 6 ans. maintenant j'ai un petit copain mais des fois avant d'avoir des rapports ou même quand on se "caline" je me sens abusé dans mon intimité alors que ces gestes sont justes affectueux.le pire a eu lieu la dernière fois : il a voulu me toucher près de mon sexe et j'ai eu comme un souvenir qui m'ai revenu.ça ma tellement destabilisée que je me suis a pleurée. mon copain a eu peur et ma demander pourquoi je pleurais j'ai mis du temps a lui répondre car j'avais trop honte. quand je lui ai dit ce qui m'est arrivée il s'est vraiment énervée et j'avoue que cela m'a fais beaucoup de mal. je compte voir un psy pour faire un travaille sur ce problème mais j'aimerai aussi avoir par ce site des témoignages ou des conseils. SVP aidez moi j'ai que 17 ans et cela fais trop lontemps que ça dure !!!!

LIONGIRLY
Portrait de cgelitti
MAIS c'est avec plasir et moi j'aimerai bien qu'on s'entraide, j'en ai marre des gens qui fuient ou qui pleurent, moi je veux m'en sortir, alors si vous êtes comme moi, travaillons ensemble. Bises
chrysalee
Portrait de cgelitti
Je ne suis pas du tout d'accord avec Emilie dsl. C'est une chance et une preuve de confiance d'avoir pu le lui en parler. J'ai 26 ans et ça ne fait qu'un an que je me suis libérée. J'ai été violée à 14 ans. Franchement mes copains m'appelais la frigide car je ne laissais personne me toucher. Quand je suis tombée amoureuse, que mon petit copain a voulu me toucher je me suis effondrée en larme et enfermée dans la salle de bain. Comme plus tard lors de ma première consulte gynéco. j'ai etouffé de mauvaise manière cette douleur qui me rongeait à la manière d'un cancer. Je n'ai pas de conseil à te donner mais moi je sais tous ce que mon silence m'a couté et je ne peux que te dire ce qui m'a fait du bien. Parler avec un policier, parler des heures avec une femmes de SOS femme violée et enfin parler avec des victimes. Voilà les trois choses qui m'ont apportée la paix. Saches tout de même que je n'aurais jamais pu parler sans la patience, l'amour, le respect et l'écoute de l'homme que j'aime.
Il y a un mot qu'entre victimes (je n'aime pas ce mot) nous ne cessions de nous répéter : COURAGE.
bety
Portrait de cgelitti
OUI OUI OUI OUI OUI OUI pour le message de Zoupo !!!!!!!!!!!! Merde alors !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
merci Zoupo !
Amitiés.
BetY.
béatrice
Portrait de cgelitti
Bonjour Vanhede,
Je connais très bien ce que vous vivez.
J'ai vécu la même chose où on me disait que je fabulais et que j'étais folle et mythomane.
C'est une situation terrible où tu doid te sentir bien seule!
Apparement tu n'as aucun soutien...
Et des amis qui seraient avec toi en as-tu?
Et un professionnel? Y as-tu pensez?
Courage
Mirabelle
Portrait de cgelitti
l'amour d'un homme, l'amour du mère, l'amour de son enfant rien de tel se SENTIR heureuse dans sa vie mais hélas il est bien difficile d'avoir tout à la fois.

Amour qui nous donne de la force mais qui peut aussi nous détruire.
emilie
Portrait de cgelitti
ma cherie vous n'auriez pas du raconte tous aton copain t'aurais du garder le secret a toi meme ..je te dis quelques chose il faut oublier le passe et tracer ton avenir t'esencore jeune et la vie est devant toi ne gache pas ta vie bisous
Psychokwak
Portrait de cgelitti
La reaction de rejet par son copain est a mon avis normale, car celui ci doit ressentir une sorte de rage ou de dégout : quelqu'un a fait beaucoup de mal a la personne en qui il tient le plus.
Malheureusement, des fois, certains sentiments violents sont très dur a maitriser, et son copain doit avoir du mal a cibler sa colère.
Mais ne nous trompons pas, sa colère, son rejet est bien destiné à l'agresseur de sa copine... pas à sa copine elle meme ! Il faut juste qu'il arrive a faire ce discernement, ce qui au début, étant submergé par les sentiments, n'est pas evident.
Pour finir, il se peut aussi que son copain ne sache plus comment réagir pour eviter de redéclencher une reaction telle de sa copine.
je suis choquee emil
Portrait de cgelitti
je suis choquee sideree de la reponse de EMILIE !!
dis moi je suppose que tu connais personne qui a vecu ce drame ?
je le souhaite car ta reponse est siderante en incomprehension et inhumanité !!
deja appeler sam ma cherie ??
surtout pour ensuite lui dire que il ne faut ps en parler !!
ah selon toi il faut toujours se taire et crever avec cette douleur ?
tu as la reponse des agresseurs qui disent cela
"ne pas parler et garder tout en soi "
secret à garder ???
mais tu realises ce que tu dis ???
tu crois pas que l'agression sexuelle vecue est assez grave pour ne pas devoir en parler justement ???
tu crois que on peut passer à autre chose comme ca et oublier le passé ???
mais voyons emilie reflechis un peu avant de dire de pareilles choses !!!
je suis vriment choquee de ta reponse si legere !!
va dans un site d'incestes tu verras si les douleurs que tu liras peuvent apprecier ce genre de reponses qui est ????
on croirait entendre ma mere qui nie toujours à l'heure d'aujourd'hui les degats qu'elle a fait elle et son mari qui est si bien protégé !!!!
la vie est devant soi et ne la gache pas dis tu !!
???
oui la vie est devant soi mais pour vivre celle ci il faut pouvoir avoir fait son deuil et parler de ces traumatismes
de toute façon tu dis de ne pas gacher la vie
crois moi ceux qui ont abusé des victimes l'ont gaché et cela n'est ps reparable que A LONG TERME avec une psychotherapie
alors emilie s'il te plait avant de repondre si legerement reflechis y !!
ta reponse est tres grave !!!!
Phenix tres choquee !!!
béatrice
Portrait de cgelitti
sam
moi aussi j'ai été violée par mon père et un voisin alors que je n'étais qu'une petite fille.J'ai tout fais pour l'oublier et pendant de nombreuses années j'y suis parvenue.J'ai refoulé ces violences et je suis devenue anorexique comme pour dire à mon entourage que quelques choses n'allais pas.J'ai vu 2 psy et aujourd'hui je suis une psychanalyse.Je n'ai pas de sexualité normale et j'ai 35 ans.Je n'est pas la force de porter plainte alors que je sais au fond de moi que se serait réparateur.bats-toi, fais-toi aider, contactes des associations, parles, parles beaucoup et n'ai pas honte car tu es la victime dans ton histoire.C'est bien d'en avoir parler à ton petit copain, il peut t'apporter du soutient car il sait et à tous les éléments pour comprendre tes réactions. bon courage et bravo pour en avoir parler.Merci aussi car je n'aurais rien écris si tu n'avais pas commencé.Bises
zigzag
Portrait de cgelitti
Phenix, dans la rubrique sexualité, au sujet "touchée cruellement", vous dites que vous n'avez pas de vagin... Comment pouvez-vous avoir subi l'inceste ? Il y a quelque chose d'étrange dans toutes vos interventions, ne croyez-vous pas ?

Pages

Sujet vérouillé