marie-jo
Portrait de cgelitti
bonjour

je m appelle eric j ai 41ans et suis alcoolique depuis plusieures années.

je suis actuellement en abstinence depuis 5semaines,je suis en cure dans un centre specialisé pour vaincre cette maladie.

chaque semaine nous debattons sur un sujet bien defini par nos thérapeutes.

cette semaine,le sujet est sur les grands objetifs a petits pas.je vais devoir exposé ce sujet devant toutes les personnes du centre thérapeutiques.

j aimerais recevoir des temoignages ou des sites qui traite ce sujet afin que je puisse me préparé a cette evenement dificile pour moi.merci pour votre aide

eric

philgue
Portrait de cgelitti
bonjour éric
je te conseille d'écrire car cela permet de construire une trame pour guider ta pensée.
j'ai sur ce forum une trame dans "base de donnnés baclofène" peut être cela t'inspirera pour mettre en pleace ce que tu diras. De plus répondre à la trame te permettra certainement à des grands objectifs à petis pas.
bon courage
cordialement
Philgue
morgane
Portrait de cgelitti
je suis vraiment desolee de ne pouvoir t'aider mais je te repond pour que le sujet remonte car je trouve ta demande tres interessante pour toi et je suis sure qu'il y a des personnes qui sauront t'aider bon courage
morgane
Portrait de cgelitti
tres cher philippe
desolee de vous contrarier, mais eric n'as rien a voir avec votre baclo ce n'etais pas sa question moi je connais une personne qui est en chaise roulante a cause du baclo ne viens pas le destabiliser avec ca ce n'est pas sa therapie! excuse moi mais le baclo desolee eric mais lis bien la notice si tu te decidais a en prendre!
marie-jo
Portrait de cgelitti
cher eric
     bravo pour tes efforts! je suis passée par là il y a 26 ans. je suis toujours abstinente, sans plus aucun effort maintenant. c'est difficile au début, il faut savoir remettre en question bien des choses, à commencer par soi, et les préjugés de notre société. une fois qu'on a surmonté tout cela, c'est nickel! on trouve l'équilibre et le bonheur. je pense que tu ne dois pas rester seul et beaucoup parler, partager. il existe plein de gens pour cela, des médecins et des associations. je pense qu'ils en parlent dans ton centre. n'hésite- pas, ils apportent une aide considérable, et à mon avis indispensable au moins au début. bon courage à toi et les tiens.
Sujet vérouillé