Vectra
Portrait de cgelitti
Bonjour,

Je vous envoi ce commentaire pour vous parler de ce fléau qu'est l'alcoolisme. Je suis abstinent depuis 9ans, de l'alcool et du tabac. J'ai réussi à arrêter ces deux drogues en même temps. J'ai eut et j'ai encore beaucoup de soutien de mon épouse et de mes enfants. L'amour est plus fort que tout. En arrêtant l'alcool, j'ai appris à aimer. Quand on est alcoolique, je pense que l'amour est virtuel, on pense d'abord à la bouteille. je suis tombé malade par la suite, deux ans après, mais si je n'avais pas stoppé l'alcool, je ne serais pas là à vous écrire aujourd'hui. Beaucoup de personne me demandent comment j'ai fait pour arrêter, je leur répond, c'est le bon dieu quelque part qui m'a aidé. je sais que cela peut choquer certaine personne mais ce que je dis c'est vrai. Dans la soirée du 16 Octobre 2000 j'ai dis à mon épouse qu'à partir de demain je ne buvais plus, je ne fumerais plus. Elle m'a répondu '' cela fait 15ans que tu me dis ça, alors ?? '', et pourtant c'est vrai. Je me suis couché le mardi soir et je ne me suis réveillé le vendredi matin en me demandant ce que je faisais là. J'ai demandé à mon épouse quel jour on été ? Quand elle m'a répondu que nous étions vendredi, je lui ai simplement dis '' je me lave, je m'habille et on va sur le marché. Mon bar était fermé pour tout le monde, d'ailleurs mon épouse la vidé. Cela fait 9ans, 1 mois et 6 jours que je n'ai pas bu un verre et fumé une cigarette. Je ne sais toujours pas comment je fais pour tenir, pour moi l'amour m'aide énormément. Pourtant avec la maladie, la dépression que je subit, ne plus travailler, je suis en invalidité, j'ai arrêté de travailler je n'avais que...38ans. Ne rien faire rester devant le PC, devant la télé, est-ce une vie pour les handicapés, non loin de là. Quelques heures de travail par semaine pour les handicapés seraient un soleil derrière ce frein qui nous paralyse. l'alcool n' est jamais loin, elle est à côté de nous chaque jours, j'en suis contient, mais la mort aussi est là tout près de nous et ça je ne l'oublie pas. Quand je vois toutes personnes qui boivent souvent pour faire comme les copains, les copines, pour faire '' beau '' pour dire '' comment on se marre '' moi franchement cela ne me fait pas rigoler. l'alcool est plus puissant que l'ETNA. C'est une éruption volcanique alcoolisé que nous subissons sur cette terre. Les jeunes m'attristent, pour moi il ne me font pas rire. Moi aussi je suis passé par là, mais le lendemain, la gueule enfariné, la gueule de travers, rien n'a changé. La veille la terre tournait, le lendemain, la planète avait le même visage. Je ne supporte plus ces gens qui boivent, je ne supporte plus cette alcoolisme des pauvres. Détrompez-vous, je suis loin d'être riche, je suis de la classe sociale assez basse. Ces hommes et ces femmes qui sombrent dans l'alcool car ils ne trouvent pas de travail, mais mon vieux, si tu bois l'employeur que tu recherches va le voir de suite ce que tu fais, rien qu'à voir ton visage, il ne fera aucun cadeau, il se dira '' lui celui-la, il ne doit pas boire que de l'eau, je n'en veux pas '' Ce que je vous dis est vrai, je suis passé par là, je n'invente rien. Franchement qu'est-ce que l'alcool rapporte, rien. Que tu boives un apéro ou une bière de temps en temps, cela n'a pas d'importance, il ne faut surtout pas que cela devienne une habitude comme ces personnes qui rentrent du travail, ils boivent un apéro devant leur journal tous les soirs, ceux-là sont des alcooliques, meme si ce n'est qu'un apéro tous les soirs, pendant les vacances c'est midi et le soir, et ainsi de suite. Alors à moi on me l'a fait pas. je voudrais dire aussi à tous ceux qui tiennent un bistro un café, un bar où toutes formes de ventes de boissons, qu'ils vendent beaucoup moins chères les boissons non alcoolisées. Malheureusement c'est le contraire. ne pensez pas qu'à votre porte feuille messieurs les débiteurs de boissons, pensez à la santé de ceux qui vous nourrissent. Ne faisant '' presque '' rien de mes journée je suis devenu poète, et oui j'écris des poésies. ( faut bien que je m'occupe ) je vous joints une de mes poésie sur l'alcoolisme. J'espère qu'elle vous fera prendre conscience que l'alcool.... c'est de la M..... et que boire ne sert à rien.

LA GOUTTE....

De bon matin tu allumes ou rallumes la mèche

Au bout de trois verres tu crois avoir la pêche

De ce noyau tu t?assombris de plus en plus

Dans ce puits, tu coules, tu ne t?en sort plus

Cette goutte, ces gouttes, ces milliards de gouttes tu te saoules

Et tu crois que c'est cool !

Ces saveurs de mousse ou d?anisette, tu les as dans la bouche

Dans ta tête ou au bistrot, chez les copains, les bouteilles se débouchent

Ton corps, ta beauté, ton intelligence se dégradent de plus en plus

En buvant ces verres, tous ces litrons, tu t?aimes mais ta vie semble fichue Tu t?enivres jusqu'à plus soif

Et le lendemain, ta bouche, ta gueule en farinée, les yeux véreux, ça décoiffe !!

Plus tu bois, plus tu gerbes Tu attends quoi? Une vrai gerbe de fleurs?

Dans ce trou, mangé par les vers Avec tout ceux que tu as avalés- tu n?as pas peur?

Alors va-y continues à boire jusqu'à la cirrhose

Ton ventre gonflé jusqu'à ce qu?il explose!

Faire comme les copains de café?boire

Mais quand tu seras mort, ils s?en foutent, il faut me croire

Alors vous les jeunes, garçons et filles, n?oubliez pas Ne touchez pas à cette drogue comme ces autres saloperies

L?EAU = LA VIE L?ALCOOL = LA MORT

PUB
PUB