soune53
Portrait de cgelitti
Bonjour à tous! Lors d'une pyéloplastie pour cause de syndrome de la jonction pyélo-urétérale, mon beau chirurgien m'a posé une sonde double j. Je ne l'ai pas supporté et il a du me l'enlever 15 jours après, soit il y a deux jours.

Mais j'ai depuis des douleurs dans le rein, les même douleurs que j'éprouvais avant l'opération... douleurs lancinantes qui partent du rein et irradie aux alentours...

Avez-vous connu cela? si oui, est ce normal? faut il que je m'adresse de nouveau à mon chirurgien?

Merci de vos réponses!

khaled
Portrait de cgelitti
de puis le24/12/2006 je porte une sede double j apres 3seance de lasere le cayou et toujour present
david
Portrait de cgelitti
Bonjour à tous, je pense pouvoir répondre à quelques unes de vos interrogations puisque je suis 'membre' de la pyéloplastiemanie !
donc dans mon cas, il s'agit d'un syndrome de jonction bilatéral avec seulement le rein gauche symptomatique, le droit fonctionnant pour l'instant normalement,
j'ai été opéré il y a 5 ans via une ''célioscopie'' (je ne suis pas sur de l'orthographe), bilan de l'opération : quelques douleurs pendant 2 à 3 jours, douleurs bien vite calmées grâce à la morphine,
étant un homme, ce fut très dérangeant de me retrouver au réveil avec une sonde vessicale (une sonde urinaire externe) qui ne fut enlevée qu'au bout de 4 jours
je suis ressorti de l'hopital au bout de 5 jours, mais le temps normal, habituel, 'classique' d'hospitalisation est de 7 jours,
j'ai conservé une sonde double J pendant 1 mois et demi,
pour l'ablation de la sonde, un peu de gel anesthésiant, une position pieds dans les étriers plutôt surprenante (!), une vive et très courte sensation de brulure lors du passage aller (auquel il faut ajouter bien évidemment le retour) de la caméra-pince près de la prostate....
aucune gène pendant le temps où j'avais cette sonde double J, j'ai même fait une petite chute à vélo et pas de saignements..bref vraiment pas de souci...
pour répondre plus particulièrement à karine ki s'interroge sur le retour à la maison, et bien il s'agissait de ma première opération, j'ai très bien récupéré et donc j'ai pu sortir au bout de seulement 5 jours, en fait je faisais le malin et je suis rentré bien claqué du séjour à l'hopital, donc pendant 2 jours à la maison, je suis resté bien calme,
ensuite par contre, j'ai fait comme d'habitude, et même encore plus de sport (en étant double J -té), la seule contrainte étant la piqure quotidienne afin d'éviter une phlébite
euh par contre, il faut éviter des longues séries d'abdos, la sonde n'aime pas trop, cela risque de provoquer des saignements (tout à fait normaux les premiers jours d'ailleurs)

si je réagis aujourd'hui sur ce forum, c'est qu'en dépit du talent de mon chirurgien, et bien repaf, c'est reparti de plus belle, apparemment j'aurais trop cicatrisé à l'endroit de la réparation (je fais donc partie des 3% d'échec d'une pyéloplastie)
du coup, hier, j'ai eu le droit à une nouvelle intervention dont l'objectif était de dilater la dite jonction afin que mon rein gauche se stabilise à 5% de fonctionnement (!!!)
et par conséquent, je suis de nouveau l'heureux propriétaire d'une double J, entré au bloc à 10h du mat, réveillé à 13h, et sorti de l'hopital à 19h,
coté sensations, pour l'instant quelques douleurs lorsque j'urine, avec malheureusement de fréquentes envies d'uriner donc de fréquentes douleurs, pas de prise d'antalgiques puisqu'il s'agit plus d'une gêne, un petit picotement...

pour la douleur du coté de votre rein, il y a une bonne part de psycho, une sorte de réminiscence de l'angoisse que vous avez pu ressentir lors de votre première crise de colliques néphrétiques
conseils persos avisés : buvez beaucoup en petites quantités (histoire d'éviter de vous taper en plus des calculs), et à ce sujet éviter certaines eaux fortes en calcium, (bannir aussi trop de chocolat, de produits laitiers,...)
pour les douleurs, si jamais vous avez fait une journée chameau et n'avez pas bu vos 2 litres d'eau quotidiens, du paracétamol dosé à 1000 mg et deux spasfon vous éviteront un séjour hopital en urgences, à condition de bien anticiper bien sur,
encore un message pour la future pyéloplastée, pas de crainte sinon celle liée à l'anesthésie, la technique est au point, la célio est vraiment pratique et évite de se retrouver avec une énorme cicatrice et diminue les douleurs au réveil,
et surtout il faut faire cette opération le plus rapidemment possible afin d'éviter à ton rein de trop souffrir, un rein ne récupère pas, il ne peut que s'arréter de se dégrader...
et face au fameux dicton, on vit très bien avec un seul rein, moi je réponds, 'oui mais avec deux c'est mieux'!
mimie66
Portrait de cgelitti
bonjour;
moi je me fais opérer d ici peu et j aimerai savoir si l intervention est douloureuse?la sondejj me fait peur, est ce vraiment insupportable?je flippe!
t'pol
Portrait de cgelitti
salut tous le monde. moi je viens juste de sortir de chez le medecin où je me suis faite retirer ma sonde. le plus désagréable c'est quend il enfonce le fibroscope au niveau du méat mais comparé à la douleur des colliques c'est vraiment supportable. quand il retire la sonde on la sent bien partir mais ce n'est pas douloureux juste surprenant.
j'espere que mes explications vous aiderons et vous soulagerons. en fait le plus stréssant c'est de ne pas savoir ce qui va nous arriver et au final ce n'est pas si méchant.
contrairement à la pose de la sonde l'ablation ce fait sans anesthésie qui serait vraiment inutile etant donné la durée de l'intervention : 2 minutes en position gynéco et c'est fini.
cindy
Portrait de cgelitti
bonjour,
je me sui fait retirer ma sonde jj ce matin je suis rentrer au bloc a 10h10 a 10h20 jetai sortie je n'ai rien senti meme pas une douleur il suffit detre decontracter (ce ki nes pas evident) mon urologue me parler un peu de tout pendant lintervention et je nai rien senti mais par contre kan je vai uriner sa me brule au niveau du vagin et sa fait mal est-ce normal?
karine
Portrait de cgelitti
bonjour a tous lundi on me pose une sonde jj g le syndrome de la jonction comme bcp de monde a ce que j ai remarqué grace au forum quelqu'un peu m expliqué un peu si c'est douloureu etc... et apres la sonde que va t il se passé car si elle me soulage mes douleurs je me fait encore opérer merci de repondre .
Fleu
Portrait de cgelitti
Alors, j'ai attendu... en prenant des antalgiques... J'avais trop peur de passer pour une "embétante" auprès de mon beau chirurgien... Et les douleurs ont diminué en environ 4 jours et disparu en environ 10 jours. Maintenant je n'éprouve des douleurs (petites) que lorsque j'éternue, prends de mauvaise positions ou fais du ménage à autrance! Voilou! Mais si ça persiste pour vous, je vous conseille de vous adresser à votre chirurgien.
chris 81
Portrait de cgelitti
mon mari est opere depuis fevrier du syndrome de la jonction ,avec pose de la jj. retrait de celle-ci plusieurs semaines apres. uiv mauvaise donc pose a nouveau de la jj. retrait a nouveau puis uiv toujours mauvaise donc dilatation de l'uretere avec un ballonnet . nouvelles uiv prevu mardi 16 qui risque a nouveau d'etre mauvaise car la dilatation n'avait pas reussi. mon mari ne souffre pas mais il ne travail toujours pas. bon courage a tous et soyez patients
karine
Portrait de cgelitti
Bonjour a tous je vais me faire opéré bientot pyeloplastie est ce vraiment tres douloureu ?? je suis tres inquiete comment se deroule l'op et le reveil ? et ensuite comment se deroule le retour a la maison merci de me repondre biz.
soune53
Portrait de cgelitti

Je vais vous faire part de ce qui m'est arriver  !

Un dimanche ya de sa 4 semaines , il ma pris des douleures sur une échelles de 1 a 10 je dirais 9 , résultat direction les urgences , dans la soirée je suis passé au scanner , et donc on ma diagnostiquer un calcul de 4 mm , donc d'après les spécialistes ce genre de calcul s'évacue par les voie urinaires , donc je passe la nuit au urgences avec calmant a gogo , je filtre mes urines pour voir si le calcul serais descendu , résultat toujours rien ! On me dit mr vous pouvez rentrer chez vous , vous allez expulser le calcul normalement pasr les voie urinaires ! Le landemain après midi , les douleurs me reprenne (collique néfrétiques) résultat réhospitalisation , scanner , ect ! Le spécialistes me dit qu'il va falloir procédé a une litotricie(opération qui vise a casser le calcul par ultrassons) puisque le calcul ne veut pas decsendre tout seul , mais pour l'instant pour éviter vos crise on va vous poser une double jj (sonde situé entre le rein et la vessie)

Donc la sonde très bien , évite les crises (collique néfrétique) mais douleures quand meme , 3 semaines d'arret tout ça parceque l'appareil qui fait la litotricie n'est pas disponiblke et qu'il ne repassera pas avant 3 semaines , ok pas le choix donc on atttend dans la douleurs! Le jour de la litotricie , ne s'est pas trop mal passé , douleur avec la perfusion mais bon c rien !

2 semaines plus tard ablation de la double jj , donc l'infirmières me met le gel anestesiant , elle attend que sa agisse 10 min environ :

Alors j'ai eu mal quand on ma mis le gel , mais alors quand on ma mis la sonde une douleur échelle de 01 a 10 je met largement 10 c simple on a l'impression qu'on t 'envile un rasoir par l'uètre bon heureusemnt que cela dure quelque seconde , alors que pour la plupart c indolore bah c'étais pas mon cas !

La je suis rentré chez moi redouleur , j'espere que le calcul est bien détruit j ai pas envie de resubir ça une autre fois !

Pages

Sujet vérouillé