cgelitti
Portrait de cgelitti

Bonjour,

Ma fébrilation auriculaire a été détectée il y a 4 ans à 44 ans. D'abord "paroxystique" elle est depuis septembre dernier permanente.

J'ai eu un choc électrique qui malheureusement n'a pas résolu mon problème. Je suis sous anti-coagulant (2/jr) et un bétabloquant. Pour lui, je suis passée de 2 à 1. Cette FA ne me gêne pas trop si j'écarte la crainte qu'elle créée chez moi la peur de reprendre le sport et une dégradation de ma santé !

C'est ce dernier élément qui me fait accepter l'offre du chirurgien de subir cette abblation mais à lire vos différents commentaires et les articles sur le sujet dans différentes rubriques médicales j'ai de sérieux doutes.

On parle, de pause de pacemaker, d'extrasystols, d'oedème. Y a t'il vraiment un mieux ?? Cette solution est elle vraiment la réponse à mon problème ?

Aujourd'hui, je ne vais pas si mal. Je sens ma FA mais elle ne m'handicape pas. Si j'étais certaine qu'elle n'est pas de conséquence sur la santé de mon coeur, je la préfère à une intervention qui m'expose à plus de désagrément que je n'en connais aujourd'hui...et j'écarte le mot "risque" volontairement !

Moi aussi on me parle d'origine génétiques....

J'espère que vos réponses pourront m'aider à "trancher" parce que je partage les commentaires de certains d'entre vous : les professionnels ne sont pas très clairs dans leurs explications !!

Merci à celles et ceux qui pourront me répondre et j'espère qu'il y aura parmi vous des personnes récemment opérées car je suppose que la technique et les résultats évoluent.

PUB
PUB