9e mois de grossesse : la délivrance !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 21 Août 2006 : 02h00
Mis à jour le Lundi 02 Mai 2016 : 15h23
-A +A
Ouf, bientôt l'accouchement, votre corps est lourd et las. Mais parallèlement, l'inquiétude monte, comment va se dérouler l'accouchement et comment allez-vous gérer l'arrivée de ce nouveau membre de la famille ?

Voilà ! Bébé est prêt à naître, ses organes fonctionnent, excepté la respiration qui attend une première bouffée d'air pour se mettre en marche. Dans 97% des cas, il est placé tête en bas, prêt à sortir. Si ce n'était pas le cas au 8e mois, le médecin peut aider le bébé à se retourner. Par des massages, des pressions avec les mains sur l'abdomen, il incite le bébé à bouger. En fonction de la position du bébé au moment de l'accouchement, une césarienne peut être décidée.

Quand se rendre à la maternité ?

Pas de panique, les accouchements dans les taxis sont certes médiatisés, mais pas si fréquents. Un accouchementdure en moyenne 8 à 10 heures. Mais il faut immédiatement se rendre à la maternité dès l'apparition des symptômes suivants :

  • Contractions douloureuses et régulières depuis dix bonnes minutes (attention au « faux travail » qui, lui, se caractérise par des contractions irrégulières, espacées et localisées). Elles se manifestent toutes les 5 minutes, durent une trentaine de secondes et le ventre devient dur.
  • Perte des eaux : la perte d'une partie du liquide amniotique peut se faire en une fois ou en plusieurs petites fuites. La perte des eaux peut se faire alors qu'on ne ressent pas encore des contractions. Il faut quand même se rendre à la maternité en urgence.
  • La perte du bouchon muqueux obstruant le col est également un signe, indiquant que le col de l'utérus s'ouvre. Cela peut se produire quelques jours avant l'accouchement ou quelques heures avant. Les femmes ne s'en aperçoivent pas toujours.

Accouchement déclenché ou sur commande

Cet acte qui revient à devancer la nature est décidé selon divers motifs, dont des indications médicales précises (maladie maternelle, intérêt pour le fœtus). Il faut être sûr de la date du début de grossesse pour éviter une naissance prématurée.

Le plus souvent, les contractions de l'utérus sont déclenchées par perfusion d'une hormone, l'ocytocine, naturellement impliquée dans cette fonction. On peut aussi, par différentes techniques, décoller les membranes fœtales du col. Le temps de travail étant généralement plus long, ce type d'accouchement est associé à une péridurale.

Guide: 

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 21 Août 2006 : 02h00
Mis à jour le Lundi 02 Mai 2016 : 15h23
A lire aussi
La déclaration de naissance Publié le 04/01/2005 - 00h00

La déclaration de naissance est obligatoire. Elle doit être effectuée dans les trois jours qui suivent la naissance, en principe par le père, au bureau d'état civil de la mairie du lieu d'accouchement.

Déclenchement de convenance : la naissance sur commande Publié le 12/05/2004 - 00h00

Quoi de plus naturel qu'un accouchement ? Pourtant, on sait bien qu'existent la césarienne et le déclenchement. En dehors des indications médicales à terminer une grossesse artificiellement, qu'en est-il des indications de convenance (convenance pour la femme et pour le médecin) ?

8e mois de grossesse Publié le 14/08/2006 - 00h00

C'est généralement le début du congé de maternité (6 semaines avant la grossesse). La future maman doit se reposer, se ménager. Il faut également déterminer les risques d'accouchement prématuré et prendre les précautions qui s'imposent. Allaitement ou biberon ? Avez-vous déjà réfléchi...

Votre sortie de maternité Publié le 17/01/2008 - 00h00

Après l'accouchement, vous pouvez soit rester hospitalisée à la maternité, environ 4 jours après un accouchement normal et 6 jours après une césarienne, soit bénéficier de l'hospitalisation à domicile, 3 jours après l'accouchement si votre état de santé et celui du bébé le permettent....

Plus d'articles