8e mois de grossesse

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 14 Août 2006 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 28 Avril 2016 : 12h35
-A +A
C'est généralement le début du congé de maternité (6 semaines avant la grossesse). La future maman doit se reposer, se ménager. Il faut également déterminer les risques d'accouchement prématuré et prendre les précautions qui s'imposent. Allaitement ou biberon ? Avez-vous déjà réfléchi à la question ?

Congés de maternité

Le congé de maternité est de 16 semaines et débute 6 semaines avant la date prévue de l'accouchement.

S'il s'agit du 3e enfant, il débute 8 semaines avant l'accouchement et se poursuit 18 semaines après.

En cas de grossesse pathologique, le congé prénatal peut être avancé de 2 semaines sur décision du médecin (14 jours supplémentaires fractionnables) et le congés postnatal peut être augmenté de 4 semaines.

En cas d'accouchement prématuré, la période de repos postnatal est prolongée d'autant.

En cas de grossesse gémellaire ou de triplet, le congé de maternité est respectivement de 34 et de 46 semaines, dont 22 semaines de congé postnatal.

Risque de prématurité

C'est au cours de la visite médicale du 8e mois, qu'un risque d'accouchement prématuré peut être déterminé. Il est évalué selon de multiples facteurs : douleurs pelviennes, tiraillements, contractions, mouvements du fœtus, brûlures mictionnelles, accès de fièvre, etc.

Un enfant est dit prématuré lorsqu'il naît avant 37 semaines d'aménorrhée.

Dans certains cas, l'accouchement prématuré est décidé par le médecin (souffrance fœtale lors d'une grossesse multiple, placenta praevia, incompatibilité sanguine, morphologie de l'utérus, béance du col, infection, etc.).

La réalisation d'une césarienne est parfois décidée dès le 8e mois.

Même si l’on choisit de ne pas recourir à une péridurale, la consultation pré-anesthésie est obligatoire car elle peut s’imposer au dernier moment pour des raisons médicales ou de convenance (on peut toujours changer d’avis).

En plus des facteurs médicaux, une vie fatigante et stressante en fin de grossesse constitue un facteur de risque d'accouchement prématuré : travail pénible, travail à temps plein, famille nombreuse, trajets et voyages fréquents. Il faut donc se ménager en fin de grossesse, ne pas négliger les visites médicales prénatales et respecter le congé maternité.

Guide: 

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 14 Août 2006 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 28 Avril 2016 : 12h35
A lire aussi
Le congé de maternité en 10 questions Publié le 03/08/2011 - 08h44

Vous attendez un enfant ou bien c’est au programme ? Vous vous demandez comment va se dérouler le congé de maternité, quels sont vos droits et les variations possibles selon les situations ? Testez vos connaissances sur le congé de maternité.

Grossesse : le congé de maternité Publié le 07/06/2010 - 00h00

Le congé de maternité se calcule à partir de la date théorique de l'accouchement. Dans le cas d'une première ou d'une deuxième grossesse par exemple, il se répartit de la facon suivante : 6 semaines avant et 10 semaines après. Il existe cependant quelques particularités à connaître.

Jumeaux : quelles sont les aides ? Publié le 15/12/2014 - 07h00

Les grossesses multiples sont assez rares, mais de plus en plus fréquentes en raison du développement de l’aide médicale à la procréation.Attendre des jumeaux est une aventure hors du commun qui nécessite une bonne préparation matérielle et psychologique, et un minimum d’aide.Le point...

Plus d'articles