7 choses que vous ignorez sur le clitoris

Publié par Anne-sophie Glover-Bondeau, journaliste santé et validé par Alexandra Hubin, sexologue le Lundi 05 Mars 2018 : 16h53

Le clitoris, organe uniquement faut pour le plaisir, fait beaucoup parler de lui mais il est encore bien mal connu. 7 informations essentielles.

© Istock
PUB

Le clitoris est l’organe le plus sensible de l’organisme féminin

Le clitoris est très riche en capteurs sensoriels, surtout le gland. Le gland du clitoris compte 8000 terminaisons nerveuses, rien que ça. A titre de comparaison, le gland du pénis comprend lui 4000 terminaisons nerveuses. "Ce nombre très important de capteurs sensoriels explique la très grande sensibilité du clitoris" informe Alexandra Hubin, sexologue. "Il est ainsi sensible à toutes sortes de caresses, au chaud, au froid, au souffle..."

PUB

Le clitoris est un organe érectile

Et oui, comme le pénis ! C’est moins visible car le clitoris est de très petite taille. Il durcit lorsqu’il est stimulé sexuellement, cela car il est riche en terminaisons nerveuses. Le gland et la hampe se remplissent de sang et augmentent donc de volume, le clitoris se dresse et devient très sensible. Le gland peut même doubler de diamètre. L’orgasme provoque ensuite la dispersion du sang accumulé, et, en une dizaine de minutes le clitoris retrouve sa taille normale. "Le clitoris est d’autant plus réactif qu’il est en érection" précise Alexandra Hubin.

Publié par Anne-sophie Glover-Bondeau, journaliste santé et validé par Alexandra Hubin, sexologue le Lundi 05 Mars 2018 : 16h53
PUB
PUB
A lire aussi
Vaginale ou clitoridienne ? Une question dépassée !Publié le 19/11/2007 - 00h00

Le clitoris et le vagin sont bien évidemment deux organes sexuels impliqués dans le plaisir. La grande interrogation des femmes « suis-je clitoridienne ou vaginale ? » est aujourd'hui, compte tenu des connaissances actuelles sur la mécanique du plaisir sexuel, plutôt dépassée…

Le point G, c’est dépassé ?Publié le 09/09/2016 - 14h24

Plus de trente ans ont passé mais le point G, ce "bouton" qu’il suffirait de stimuler pour procurer à coup sûr plaisir et orgasme, n’a jamais pu être localisé précisément chez la femme. En réalité, ce serait plutôt une zone floue débordant sur les territoires anatomiques de...

Comment le plaisir vient aux femmes ?Publié le 14/06/2005 - 00h00

La découverte du plaisir sexuel semble un chemin moins simple chez la femme que chez l'homme. C'est que sa maturation sexuelle se fait de manière différente, elle a besoin de temps et peut rencontrer des obstacles. Et si certaines femmes se vivent comme sexuellement anormales sur le plan du...

Plus d'articles