nawaeel
Portrait de cgelitti
Des fois j'ai l'impression que je deviens folle, j'ai l'impression d'être prise dans un carcan, je veux changer de job, m'exiler, changer de vie, j'étouffe. Plus rien ne me satisfait, je ne me sens bien nulle part, je suis déprimée et anxieuse. J'ai l'impression que plus personne ne me comprends comme si je parlais une autre langue... Tantôt triste, tantôt en colère, j'ai l'impression que les gens ne me voit pas comme je suis, qu'ils me voient comme ils voudraient que je sois.

Je suis seule depuis 8 ans, j'ai un garçon de 20 ans à la maison qui est aux études. J'ai eu quelques aventures qui n'ont pas durées. J'ai l'impression d'avoir été prise dans un carcan pendant des annnées, d'avoir fait ce qu'on attendait de moi, mais maintenant cela m'ait insupportable. J'ai l'impression d'avoir toujours fait des concessions, sans jamais vraiment tenir compte de ce que moi je voulais réellement, pour ne pas créer de conflits, pour garder mes amis, pour être plus disponible pour la famille, pour rendre service... et aujourd'hui je réalise que ce n'était peut-être pas la bonne façon d'agir, que les gens qui m'entoure ne m'accorde que peu d'importance, que maintenant que j'ai envie d'être moi, d'exprimer ce qui m'importe vraiment, on ne veut pas m'écouter, pour moi c'est un réel calvaire, car je n'arrive pas à trouver la façon de me sortir de cet impasse et j'en suis extrèment malheureuse.

J'ai lu un texte qui parlait de crise de la quarantaine, je me suis reconnue. Je me retrouve souvent avec des femmes de plus de quarante ans qui banalisent tout ce que je dis, cela me fruste au plus haut point! Je ne veux pas être ce qu'on attend de moi, je veux être moi! Présentement j'ai l'impression d'être dans un cul de sac et j'en ressens une grande lassitude.

Je cherche des personnes qui vivent la même chose que moi pour échanger.

Marielle

Marielle
Portrait de cgelitti
Oui B, je t'écris du Québec, alors on a au moins 6 heures de décalage, maintenant il est 11 h 31 heures au Québec. Ici aussi l'automne est bien installé, il fait gris presque tous les jours depuis 2 semaines (plus que 2 semaines) les températures sont près de 0. Oui foncer, il n'y a que ça à faire! Je ne serais pas prête à baisser les bras, même s'il y a des jours, où je "sacrerais" tout ça là. Oui je dois couper le cordon, nous étions une famille disfonctionnelle et nous n'avons pas pu nous épanouir étant enfants, alors ça ressort maintenant! Mais je suis contente, niveau travail, ça va super bien depuis lundi, tout le monde est gentil et je me presque zen!

A+
Marielle
Portrait de cgelitti
Bonjour Rems et stevensweet, bienvenue! Oui souvent on entend parler les femmes mais les hommes aussi vivent des bouleversements, l'envie de tout plaquer, de changer sa vie. Ça fait plaisir de pouvoir partager! Moi ça plus que 8 ans que je vis seule, je n'ai pas encore trouvé l'équilibre, et je me sens en grand bouleversement alors je n'ai pas envie d'être en relation pour l'instant. Pour l'instant j'ai envie de changer de vie et je dois me battre pour accepter ce que je vis présentement (mon fils de 20 ans est encore aux études), je me dis qu'un jour ce sera mon tour. Je me sens prise dans un carcan, des fois j'étouffe, alors j'essaie de trouver des choses qui me font du bien, pour le moment, pour pouvoir "endurer" la situation.

Moi présentement, j'ai soif de liberté, être libre, et n'avoir à m'occuper que de moi même, faire des choses que j'aime, voyager, vivre où j'en ai envie, avoir la vie dont j'ai envie, sans avoir toujours des contraintes et devoir sacrifier ce que j'aime pour le bien-être des autres (qui eux s'en soucient comme d'une guigne...).

Stevensweet, c'est beau ce que tu écris, beaucoup de personnes se retrouvent dans ce genre de projets, retrouver les valeurs dans lesquelles on croit... mais pourquoi, ne pars-tu pas seul, pourquoi ne le fais-tu pas juste pour toi et là-bas tu pourrais faire de belles rencontres, avec des gens qui croient la même chose que toi et qui vivent la même chose que toi?
Marielle
Portrait de cgelitti
Salut vero, chantal et CAT67
Oui améliorer sa vie, je suis là-dedans à plein, j'ai encore passé une entrevue aujourd'hui pour un nouveau boulot. Il y a des journées où je suis complètement découragée et le lendemain je vois la lumière au bout du tunnel et je suis chargée à bloc. J,ai déjà pris des antidépresseurs, mais maintenant j'aimerais passer au travers sans prendre de médoc. J,ai déjà vue des psy mais je pense que j'ai un bout de chemin à faire. Je sais bien qu'à force de faire des efforts, les choses vont finir par changer, mais ça me fait du bien d'en parler et d'échanger avec des personnes qui vivent la même chose que moi. J'ai l'impression de me métamorphoser mais je ne sais pas en quoi. Navré vero pour ton accident. Des fois il faut qu'il arrive une catastrophe pour réaliser ce qu'on a et voir la vie différemment.

Quand j'y repense j'ai vécu des beaux moments dans ma vie, rencontrer des personnes exceptionnelles, mais maintenant on dirait que je suis dans un cul de sac. Comme si je dois comprendre quelque chose, que je dois passer une étape pour m'épanouir, sortir de mon cocon pour revoir le soleil.

Salut à vous toutes et merci pour vos commentaires, c'est apprécié!
B
Portrait de cgelitti
hello Marielle , comment faire comprendre aux personnes plus aisées que nous ne pouvons pas "assurés " les sorties et voyages ?et bien je pense que tout comme Véro ,le moyen le plus sur est de leurs montrer que notre train de vie n'est pas égal aux leurs ! Il faut bien qu'ils comprennent que nous ne pouvons pas(et non pas voulons)faire comme nous le souhaitonns !Et que par conséquant nos enfants passent avant .Notre devoir est tel!Si elle ne veut pas le comprendre et bien dit lui que effectivement tu n'en as pas envie !!Elle doit bien voir ta façon de vivre .....si elle te connait depuis 20 ans Une véritable amie se rend compte de ce genre de chose et ne joue pas à l'aveugle et ne pense pas seulement à sa vie à elle !Qu'elle réfléchisse effectivement à sa situation avec sa fille ,qu'el avantage (sa fille ) en tire t'elle ?Rien ne sert à mon avis de trouver une excuse bidon .Il est clair que nous ne pouvons pas non plus avoir des tanguy !!!mais il faut ce qu'il faut .Allez courage, nous sommes avant toute chose des mamans!Ne te bouffes pas avec des bêtises comme celà et tiens moi au courant.Véro il n'y a pas de soucis a ton 'intrusion" Les conseils d'autres pesonnes sont les biens venus ! a+ ciao
B
Portrait de cgelitti
salut Marielle , voilà c'est le week end ....La semaine a passé vite !mais c'est vraiment la course !En fait je suis seule (et oui encore )alors il a fallu gérer ma cadette et ses horaires d'école,mon boulot et tous le reste ...Avec son nouveau service mon mari doit être absent une semaine sur cinq ,et bien entendu celà a commencer de suite !Bon c'est pas trop grave ,comme ça la semaine est faite !Il rentre lundi ouf ,c'est quand même pas drôle ,le meilleur est que je vais le voir demain , on va manger avec lui ,il faut quand même être forte ,nous les femmes, pour avoir les capacitées de palier job et vie de maman et de couple !!!!!Parfois je me demande ou nous allons chercher toute cette énergie .J'espère que tu va mieux ,côté moral .Tu sais en fait c'est l'hiver et nous manquons de soleil et de chaleur ! Alors c'est un peu plus compliqué pour rester zen !! T'inquiètes les beaux jours vont revenir .Et ton fils ,il va bien ? Je te laisse pour aujourd'hui et te dis a+
Marielle
Portrait de cgelitti
Bonjour B, j'ai lu aussi le livre Da Vinci Code, je ne sais pas pourquoi cette histoire m'a exaspérée! Mais bon, c,est une intrigue bien ficelée, je pense que c'était la façon dont c'était écrit. Mais je n'ai pas eu le courage de voir le film! Une sortie en ville! Des fois on est prit dans une routine tellement rigide qu'on se sent oppressé. Un peu d'air ça fait du bien! Moi c'est demain je vais déjeuner en ville avec une amie et ils annoncent beau et chaud pour demain! (-1) Il y a toujours quelqu'un en quelque part qui veut tout contrôler! J'essaie de me détacher émotivement parce que ça me met vraiment en rogne et je sais que ça ne donne rien, j'ai juste à dire non et envoyer paître comme tu dis! Bon weekend!
Marielle
Portrait de cgelitti
Oui enfin le weekend! Ouf toute une semaine! Oui on a beaucoup de choses à gérer! je trouve que des fois ça devient envahissant mais bon, il y a des bons jours! Ça doit t'apporter des bons moments de te retrouver seule à l'occasion, même si je comprends que ça ne doit pas être toujours facile. Ma soeur est avec son conjoint depuis 25 ans, ils sont presque toujours ensemble, elle est rarement seule et ces derniers temps cela lui pèse.

J'ai un dilemne à t'exposer (j'aime avoir l'opinion des gens extérieurs à mes questionnements existentiels). J'ai une amie, on se connait depuis 20 ans. Elle a un restaurant avec son mari, sa fille de 20 ans travaille avec eux. Leurs affaires vont bien. Chaque année elle me demande de partir en voyage avec elle (son revenu doit être plus que 5 fois supérieur au mien). Moi je suis seule avec un fils encore aux études. Je n'ai pas les moyens de partir en voyage (c'est dans mes plans mais à long terme). Hier, encore, elle m'a demandé de réserver une semaine au mois de juin, elle tient mordicus à ce que nous partions. Encore cette année, je devrai essayer de lui expliquer que ce n,est pas possible, mais elle ne comprend pas, alors elle va encore (elle le fait chaque fois) remettre les choix que je fais en question, par rapport à mon fils, à mon travail, et me faire sentir que je ne suis pas correcte dans la façon de vivre ma vie. C'est le genre de chose que j'ai supporté pendant longtemps mais qui maintenant m'horripile au plus au point. En attendant je me cherche un gros mensonge pour éviter les jérémiades!
Là dessus je te souhaite un bon weekend! Merci d'être là!
Marielle
Portrait de cgelitti
Salut B! C'est bien d'avoir un point de vue masculin, ça fait du bien de vous entendre messieurs! C'est vrai B, relativiser la situation, pour moi c'est toujours plus dur le matin, à force de me parler et de relativiser, j'arrive à trouver une zone de confort. La fin de semaine est calme pour moi aussi, pas des catastrophe en vue! ciao!
Marielle
Portrait de cgelitti
Salut B, oui je connais la boule dans la gorge et la sensation d'étouffer, et ce n'est pas agréable du tout. C'est certain que tu as vécu beaucoup de stress dernièrement! Il faut qu'il s'évacue comme il peut ce stress, et même si on prend sur soi de se détendre, quelque fois ça prend quelque temps avant de se sentir mieux, surtout quand on est au bout du rouleau, alors ne lâche pas!

Je te donne un de mes trucs, si jamais ça peut t'aider, quand je suis très stressée et très anxieuse (que je n'en vois plus clair), je me fais une routine, ex. exercices (comme promener son chien, c'est excellent!), lecture, regarder un bon film. Je finis toujours par me sentir mieux, avant je me laissais submergée par mon anxiété, mais maintenant j'arrive à contrôler de cette façon, même si quelques fois c'est plus long... moi aussi pendant mes vacances j'ai eu de la difficulté à décrocher, mais maintenant ça va mieux.

Mais je te comprends alors te gêne pas pour venir évacuer le trop plein!

Au boulot ça va, je vais des gros efforts présentement pour m'exprimer et contrôler la cassette négative qui joue en boucle dans ma tête. Maintenant j'arrive à mieux contrôler ma colère, je vais faire une bonne petite vieille!

On va y arriver!
A+
Anna
Portrait de cgelitti
Le titre de ce sujet m'a interpellé.
Je suis dans la quarantaine et aujourd'hui je vis avec les séquelles de ne pas avoir été capable de me prioriser au cours de ma vie.
J'ai fais dépression par dessus dépression, on m'a bourré de médicaments pendant des années mais ceci n'a rien changé concrètement à mes états, car en bout de ligne, c'est toute ma vie qui me pèse et ça, aucuns médicaments ne peut l'effacer.
Il y a tout un travail de reconstruction à faire et ce n'est pas toujours facile à faire.
Le jour ou j'ai commencé à mettre mes limites, je me suis vus être mise au oubliettes par pratiquement toutes les personnes que je fréquentais.
J'ai toujours offert aux autres une écoute, un soutien, ect ( j'avais l'ame d'une sauveuse)et le jour ou moi j'ai vraiment sombré au point de ne plus être en mesure de leurs offrir celà, le vide s'est fait autour de moi, au moment ou j'avais le plus besoin des autres.
La solitude extrème est devenu mon compagnon avec lequel j'ai dus apprendre à cohabiter.
J'ai appris à composer avec ça mais celà ne se fait pas sans avoir à en payer le prix.
Aujourd'hui, je suis encore plus démoli, j'ai moins de ressources intérieures, comme la confiance en soi, l'estime de soi, ect et celà a eu des répercutions sur mon mental, je suis atteinte de phobies.
Mes phobies m'emmène à sombrer ni plus ni moins dans une espèce de folie.

J'ai extrèmement peur de mon état mental et je me sens si impuissante.
A+ Anna


Pages

Sujet vérouillé