3e Plan Cancer : les recommandations

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 04 Septembre 2013 : 12h25
Mis à jour le Mercredi 04 Septembre 2013 : 13h07

Dans le cadre du futur Plan Cancer 2014-2018 annoncé par le Président de la République le 4 décembre dernier, Jean-Paul Vernant, professeur d’hématologie à l’Université Pierre et Marie Curie et chargé de mission, vient de remettre un rapport sur les enjeux de la lutte contre les cancers.

Il insiste sur les thématiques suivantes : prévention et dépistage, recherche, métiers, formations et pratiques de la cancérologie, parcours de soin et vie pendant et après le cancer.

© Istock

Cancer : 5 grands axes transversaux prioritaires

« Le cancer est la principale cause de mortalité en France avec 148 000 décès estimés en 2012 et 355 000 nouveaux cas par an. Le risque individuel de cancer augmente alors que le risque de décès par cancer diminue. Cependant on estime à près de 80 000 le nombre de décès évitables qui peuvent faire l’objet de mesures de prévention. »

Ce rapport issu d’une réflexion approfondie cible plusieurs pistes, « parmi lesquelles la nécessité de poursuivre une politique de réduction des inégalités de santé, d’améliorer la prévention, en réduisant notamment le tabagisme et d’adapter le système de santé aux évolutions de la prise en charge des malades ».

Au total, 5 axes transversaux ont été identifiés comme prioritaires :

  • le rôle central du médecin généraliste,
  • une meilleure association du patient,
  • l’organisation des systèmes d’information,
  • le développement d’une médecine personnalisée,
  • une meilleure prise en compte de l’impact financier de la maladie et des traitements sur la vie sociale et professionnelle.
PUB

Un futur Plan Cancer attendu pour 2014

Les inégalités sociales face au cancer constituent une priorité de ce futur Plan Cancer. Il prévoit notamment un remboursement intégral des soins pour tous les patients, comprenant les dépassements d’honoraires et autres restes à charge. Outre l’amélioration de la prévention et du dépistage notamment via les dépistages organisés du cancer colorectal et du sein, il est prévu d’augmenter la part des thérapies anticancéreuses orales au domicile. Déjà en constante progression, les traitements oraux devraient atteindre 25 à 30% des thérapies en 2015.

Le futur Plan cancer 3, qui bénéficiera du bilan du Plan cancer 2 et des propositions émises par tous les acteurs, sera annoncé en début d’année 2014.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 04 Septembre 2013 : 12h25
Mis à jour le Mercredi 04 Septembre 2013 : 13h07
Source : Ministère de la Santé, Recommandations pour le troisième Plan Cancer, 2 septembre 2013.
PUB
PUB
A lire aussi
3e Plan cancer : 17 objectifs et 1,5 milliardPublié le 10/02/2014 - 05h00

Le Président de la République a lancé mardi, lors de la cinquième édition des Rencontres de l'Institut national du cancer (INCa), un troisième Plan cancer sous le signe de la réduction des inégalités.

Plus d'articles