36 questions pour tomber amoureux… ou pas

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Mardi 03 Février 2015 : 11h45
Mis à jour le Jeudi 05 Février 2015 : 15h35
-A +A

C’est un titre qui fait le buzz en ce moment. En répondant à 36 questions, on pourrait tomber amoureux de n’importe qui, ou presque. Quelles sont ces questions, et qu’en pense Carolle Graf, thérapeute qui travaille beaucoup sur la communication dans le couple ?

Comment peut-on tomber amoureux en 36 questions ?

En réalité, il ne s'agit pas de tomber amoureux. Les gros titres sont faits pour faire cliquer plus qu'autre chose… Il s'agit, selon l'étude d'origine, de fabriquer de la proximité, de l'intimité, entre des gens qui ne se connaissent pas. Le principe est que deux personnes se retrouvent et se posent 36 questions en trois séries. Les réponses seront données par les deux personnes à tour de rôle. Après avoir suivi ce rituel, l'auteur de l'étude a pu constater que les gens se sentaient proches, voire très proches, alors qu'ils n'avaient rien partagé d'autre que les réponses…

Améliorer la communication, c’est se sentir plus proche

Carolle Graf, thérapeute de couple entre autres, a beaucoup travaillé sur la communication de couple, publiant notamment avec son mari Serge Vidal le texte « Mais tu ne m'avais jamais dit ça ! », sous-titré « la communication intime dans le couple ». Pour elle, les questions ne sont pas sans intérêt : « ce sont effectivement des questions intimes, que l'on se pose dans un couple petit à petit, au fur et à mesure que l'on apprend à se connaître… ou pas du tout, parce qu'il y a des sujets que certains personnes n'abordent jamais, comme la mort par exemple. » Y répondre ensemble peut effectivement faire naître des sentiments : « C'est un peu comme dans un groupe de paroles, où l'on se raconte parce que le ou la thérapeute le propose… A la fin il existe une proximité, une certaine intimité. » Mais de là à tomber amoureux, évidemment, il y a un monde ! « Pour l'amour, il faut d'autres choses, comme l'attirance physique par exemple… J'ai d'ailleurs remarqué qu'aucune question ne concernait le sexe, ce qui est un manque important si l'on prétend forger une relation amoureuse. » Au final, ces questions seraient tout aussi intéressantes entre personnes qui se connaissent déjà : entre amis, avec son mari, voire en famille, avec ses enfants… « C'est un moyen de se sentir plus proche, et ça peut être utile pour n'importe quelle relation ! »

Les 36 questions : première série

1) Si vous aviez le choix sur n’importe qui dans le monde, qui voudriez-vous inviter à dîner ?

2) Aimeriez-vous être célèbre ? De quelle manière ?

3) Avant de passer un coup de téléphone, répétez-vous ce que vous allez dire ? Pourquoi ?

4) Que serait pour vous une journée parfaite ?

5) Quelle est la dernière fois que vous avez chanté tout(e) seul(e) ? Et pour quelqu’un d’autre ?

6) Si vous aviez la possibilité de vivre jusqu’à 90 ans avec soit l’esprit soit le corps d’une personne de 30 ans pendant les 60 dernières années, que choisiriez-vous ?

7) Avez-vous une intuition secrète sur la manière dont vous allez mourir ?

8) Nommez trois choses que vous et votre partenaire semblez avoir en commun.

9) Qu’est-ce qui, dans votre vie, vous inspire le plus de reconnaissance ?

10) Si vous pouviez changer quoi que ce soit dans la manière dont vous avez été élevé(e), que choisiriez-vous ?

11) Prenez quatre minutes et racontez l’histoire de votre vie à votre partenaire avec autant de détails que possible.

12) Si vous pouviez vous réveiller demain en ayant gagné une qualité ou une compétence, laquelle choisiriez-vous ?

Deuxième série

13) Si une boule de cristal pouvait vous dire la vérité sur vous-même, votre vie, le futur, ou n’importe quoi d’autre, que voudriez-vous savoir ?

14) Y a-t-il quelque chose que vous rêvez de faire depuis longtemps ? Pourquoi ne l’avez-vous pas fait ?

15) Quelle est la plus grande réussite de votre vie ?

16) Qu’est-ce qui a le plus de valeur pour vous dans une amitié ?

17) Quel est votre souvenir le plus cher ?

18) Quel est votre souvenir le plus mauvais ?

19) Si vous saviez que vous alliez mourir subitement dans un an, qu’est-ce qui changerait dans la manière dont vous vivez ? Pourquoi ?

20) Qu’est-ce que l’amitié signifie pour vous ?

21) Quels rôles l’amour et l’affection jouent-ils pour vous ?

22) Partagez en alternance une caractéristique que vous trouvez positive sur votre partenaire. Dites 5 choses en tout.

23) Votre famille était-elle proche, et chaleureuse ? Avez-vous l’impression d’avoir eu une enfance plus heureuse que la plupart des gens ?

24) Quels sont vos sentiments sur votre relation avec votre mère ?

Troisième série

25) Dites chacun trois phrases en « nous ». Par exemple, « nous sommes tous les deux ici et nous nous sentons… »

26) Terminez cette phrase : « J’aimerais avoir quelqu’un avec qui partager… »

27) Si vous deviez devenir un(e) ami(e) proche de votre partenaire, partagez quelque chose qu’il ou elle devrait savoir.

28) Dites à votre partenaire quelque chose que vous aimez chez lui (ou elle) ; soyez très honnête et dites des choses que vous ne raconteriez peut-être pas à quelqu’un que vous venez de rencontrer.

29) Partagez avec votre partenaire un moment gênant de votre vie.

30) Quand avez-vous pleuré devant quelqu’un d’autre pour la dernière fois ? Et tout(e) seul(e) ?

31) Racontez à votre partenaire quelque chose de lui que vous aimez déjà.

32) Y a-t-il quelque chose qui est trop sérieux pour en rire ? Quoi ?

33) Si vous deviez mourir ce soir sans avoir la possibilité de communiquer avec qui que ce soit, que regretteriez-vous de n’avoir jamais dit ? Pourquoi ne l’avez-vous pas encore dit ?

34) Votre maison, contenant tout ce que vous possédez, prend feu. Après avoir sauvé vos proches et vos animaux de compagnie, vous avez encore le temps d’aller chercher une chose sans vous mettre en danger. Que choisissez-vous ? Pourquoi ?

35) Quel est le membre de votre famille dont le décès vous perturberait le plus ? Pourquoi ?

36) Partagez un problème personnel et demandez à votre partenaire ses conseils sur la manière dont il ou elle le surmonterait. Demandez aussi son avis sur vos sentiments au sujet du problème en question.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Mardi 03 Février 2015 : 11h45
Mis à jour le Jeudi 05 Février 2015 : 15h35
A lire aussi
Il veut que sa copine dorme à la maison, comment réagir ? Publié le 12/07/2010 - 00h00

Un adolescent sous votre toit, et un jour, vous apprenez qu'il a une petite amie. C'est la vie ! Et puis quelque temps plus tard, il vous demande si elle peut dormir à la maison.... sous entendu, dans le même lit que lui. Comment se situer et que répondre en tant que parent ? Faut-il l'autoriser...

Vie sexuelle défaillante ? Comment en parler Publié le 26/07/2002 - 00h00

Vous êtes engagé(e) dans une relation de couple que vous souhaitez voir durer. Vous avez, dans l'ensemble, une communication affective satisfaisante, vous vous sentez aimé(e) et amoureux(se) mais votre vie sexuelle actuelle ne vous satisfait pas, ou pas complètement. Comment en parler avec votre...

Sexualité : 7 questions sur les fantasmes sexuels Publié le 31/05/2016 - 10h40

Le fantasme sexuel fait partie de l’imaginaire érotique. C’est une création mentale permettant de déclencher une excitation sexuelle, c’est-à-dire une pensée érotique agissant sur le corps. Le fantasme, c’est un peu à la zone érogène du cerveau ! 

Deuil : Comment parler de la mort aux enfants Publié le 31/05/2010 - 00h00

À l'occasion de la sortie du livre " Devant la mort : comment répondre aux questions des enfants ", le magazine Psychoenfants a interrogé son auteur, la psychiatre Fanny Cohen-Herlem. Comment aborder cette question délicate auprès des enfants ? Faut-il tout leur dire, quels mots choisir pour...

Plus d'articles