Eliane
Portrait de cgelitti
voilà maintenant trois long mois que je ne vois pas d'issue.je prend du déroxat depuis 2ans maintenant ainsi que du risperdal pour mes angoisses dont je n'explique pas encore l'origine.j'ai tout pour être heureux pourtant mais ma santé me joue des tours.je ne sais pas si c'est a cause de ces médicaments mais en ce moment je n'ai plus de gout a rien, des palpitations cardiaques, la nostalgie des moments passés.il est difficile pour moi de définir ces choses qui m'arrivent. c'est très abstrait. si au moins une personnes se reconnait en lisant ceci, je la remercie d'avance de bien vouloir me laisser un temoignage.
michelle
Portrait de cgelitti
bonjour , moi j ai rien de tout cela . donc je peux pas t aider , desole, mais je voulais quand meme te souhaiter de t en sortir. c est vrai que la prise de medicaments n est pas toujours tres bonne . mais si ton medecin te les prescrit, c est qu il te les faut . parle lui de ce que tu ressents , il te les changera peut etre.
steph
Portrait de cgelitti
bonjour,
je ne suis pas spécialiste mais étant d'une famille de dépressifs j'ai vu beaucoup de mes proches prendre des cachets et je reste désolée quand je vois mes copines de mon age (32) ou moins encore prendre du xanax ou encore du prozac comme de l'aspirine.
Il est clair qu'il est nécessaires de les prendre pour ne pas basculer du mauvais côté. Toutefois, je pense qu'il est utile de soigner le mal à la racine et de consulter un psy. Alors pas facile quand on ne sait pas ce qu'il ne va pas mais il est parfois nécessaire que quelqu'un d'objectif vous écoute. Il est clair qu'il y a toujours pire que vous mais il faut vous écouter si vous ne vous sentez pas bien il faut vous faire entendre et si ce n'est pas de vos proche cela peut être d'un spécialiste. J'ai eu un passage ou j'avais l'impression d'être dans la 4 ème dimenssion de ne pas avancer le lundi c'était un éternel recommencement, pas d'avenir que des projets irréalisables ... Je errais dans ma vie. Je ne prends pas de cachets ( une fois j'en ai pris et je trouve que cela aide mais nous mets un voile devant les yeux et puis il y a la dépendance)
Alors sur les conseils du medecin du travail j'ai vu une psy. J'ai beaucoup parler et elle m'a amené à me poser les bonnes questions. J'ai touché du doigt ce qui n'allait pas. Pas guérie pour autant j'ai entre temps eu mon 2ème fils et arrété mon travail, et je vais beaucoup mieux car je prends du temps pour moi, je n'ai plus le stress du travail... et je fais des projets avec mes enfants. Sébastien il y a quelque chose dans votre vie qui vous empêche d'être heureux quand vous trouverez ce que c'est tout ira mieux, il faut vous donner des objectifs voir du monde, ne vous enfermer pas, trouver une occupation qui vous fera oublier vos tracas de santé. REAGISSEZ avant que cela ne s'agrave !!
Il existe de bons psychologue ou de bon psychiatre, il faut chercher celui qui vous aidera !
Bon courage en espérant vous lire bientôt avec plus de joie de vivre.
Stéphanie
Eliane
Portrait de cgelitti
Je suis d'accord avec Stéph. Il faut consulter un psy, pour les médicaments un psychiatre saura mieux ce qu'il te conviendra et en plus il serait bien de faire une psychothérapie.
Sujet vérouillé