• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    31 avis
  • Astuces (0)

3 conseils pour une sexualité épanouie aux abords de la ménopause…

3 conseils pour une sexualité épanouie aux abords de la ménopause…

La ménopause est une période qui se prépare aux alentours de 45 ans. Elle entraîne des changements dans la sexualité. Et si vous abordiez cette période en choisissant d’agir au lieu de subir ?

Voici trois conseils pour préserver une sexualité épanouie au moment de la ménopause.

Conseil n°1 : avec l'âge, gardez un rythme régulier des relations sexuelles

Lorsque la ménopause approche, le désir sexuel peut changer. Les émotions étant plus à fleur de peau, l’harmonie relationnelle est parfois plus difficile à trouver. Pourtant, même si votre désir sexuel n’est pas extrême, sachez profiter des plaisirs de l’amour. Motivez-vous pour garder environ relations sexuelles par semaine… ou plus.

En effet, chaque relation entretient un bon état de votre zone sexuelle. Le gonflement des parois du vagin, la lubrification, font travailler vos artères sexuelles. Si la sexualité est relationnelle et émotionnelle, elle est aussi un exercice physique.

Et puis, la présence du sperme dans le vagin est excellente puisqu’il contient des estrogènes, hormone qui diminue en période de ménopause.

Alors, même si vous ne montez pas au septième ciel à chaque fois, prenez conscience que faire l’amour, ça fait du bien!

Conseil n°2 : pratiquez la gymnastique du périnée pour préserver votre sexualité à la ménopause

Pour que votre zone sexuelle reste bien réactive, qu’une lubrification de bonne qualité persiste, pour que vos orgasmes soient toujours accessibles, la gymnastique périnéale est un must…
Exactement comme l’exercice physique est important pour tout votre corps. Avec les années, les muscles ont tendance à fondre et la seule manière de les entretenir, c’est de les faire travailler. C’est tout aussi vrai pour la zone sexuelle.

Prenez donc l’habitude, chaque jour, de contracter votre vagin le plus fort possible et tenez la contraction 5 secondes.
Répétez cet exercice au quotidien une cinquantaine de fois.
Puis reprenez une vingtaine de contractions vaginales rapides.
Si cet exercice vous paraît difficile, parlez-en à votre médecin qui peut vous prescrire une rééducation pour le réaliser avec l’aide d’un kinésithérapeute.

Article publié par le 16/03/2012

Trouvez-vous cet article intéressant ?