contreprescription
Portrait de cgelitti

France : les médecins de la honte !!!!!! :

"Les Français sont les plus gros consommateurs de somnifères en Europe et cette consommation est excessive, en particulier chez les personnes âgées. Dans l’Hexagone, près d’une personne de plus de 65 ans sur trois prend des somnifères, soit 3,5 millions de personnes (40% chez les plus de 85 ans). Or plus de la moitié de ces traitements sont inappropriés, relève la Haute Autorité de Santé (HAS). Pour réduire la prise de somnifères chez les seniors, la HAS lance une nouvelle campagne d’information auprès des patients, des médecins et des pharmaciens, avec une série d’outils pour améliorer le diagnostic et la prescription.

...

Au cœur des prescriptions de somnifères se trouvent les benzodiazépines, médicaments qui entraînent souvent une dépendance physiologique et psychologique. De plus, comme l’expliquait Sciences et Avenir il y a un an (n°776, octobre 2011), les «benzo» sont soupçonnées d’augmenter le risque de démence, comme la maladie d’Alzheimer (voir notre dossier en ligne: Ces médicaments qui favorisent Alzheimer).

L’Agence de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM, ex-Afssaps) examine les données qui établissent un lien (pour l’instant statistique) entre la prise de benzodiazépines et le risque de démence (lire l’interview du Pr Maraninchi : «Il va falloir sécuriser la prescription de ces molécules»)."

http://sciencesetavenir.nouvelobs.com/sante/20120925.OBS3493/seniors-mieux-dormir-avec-moins-de-somniferes.html

PUB
PUB