hassane
Portrait de cgelitti

Retrait programmé en France de 12 antibiotiques locaux jugés inefficaces

Douze médicaments contenant des antibiotiques et administrés par le nez, la gorge ou en bains de bouche ne seront plus commercialisés à partir du 30 septembre, a annoncé mardi l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps).

Comprimés à sucer de Solutricine, de Lysopaïne ou d'Ergix mal de gorge, solutions pour pulvérisation nasale ou buccale de Locabiotal ou d'Argicilline, comprimés d'Oropivalone figurent parmi les spécialités dont l'Afssaps a demandé l'arrêt de la commercialisation, à l'issue d'une expertise lancée en 2003.

Au terme de cette réévaluation, l'Afssaps a conclu "à l'inefficacité de l'antibiothérapie locale (pulvérisations, pastilles, gommes ou comprimés à sucer, et solutions pour bain de bouche) dans le traitement des rhinopharyngites, des angines, des infections buccales ou la prévention de leurs complications".

De plus, ajoute l'Afssaps dans un communiqué, "l'utilisation inadaptée d'antibiotiques favorise l'apparition de bactéries résistantes".

Compte tenu de ce risque et de "l'absence d'intérêt thérapeutique", l'agence a "considéré que ces médicaments ne devaient pas être maintenus sur le marché" et elle a demandé aux laboratoires concernés de cesser de les commercialiser. Ces médicaments ne seront plus disponibles "à compter du 30 septembre 2005", ajoute l'Afssaps.

La réévaluation de ces antibiotiques locaux s'inscrit dans le cadre du programme d'action national et européen sur le bon usage des antibiotiques, précise l'agence.

Elle rappelle que "l'utilisation rationnelle des antibiotiques constitue, en France, un enjeu important de santé publique, afin de préserver leur efficacité".

Pour en savoir plus (liste des médicaments concernés, infections du nez et de la gorge et bon usage des antibiotiques) voir la rubrique questions-réponses sur le Net (http://afssaps.sante.fr/htm/10/atborl/sommaire.htm)

De nouveaux médicaments portant le même nom, mais ne contenant pas d'antibiotique, pourront, à l'avenir, être disponibles en pharmacie, selon l'agence.

Afssaps

.

crécrelle
Portrait de cgelitti
Il faut reconnaitre que certaines personnes sont de gros consommatrices de lysopaïne , de solutricine et que leur utilisation outrancière n'est pas anodine puisqu'ils contiennnent des antibiotiques locaux. Et que lorsqu'on prend des antibiotiques pour tout et n'importe quoi , au moindre bobo , notre corps devient resistant aux antibiotiques. En hiver dans les pharmacies, on peut voir les habitués qui viennentde façon très régulière acheter ce type de médicament alors qu'ils ne sont pas fievreux mais simplement "la gorge qui gratte un peu" comme c'est souvent le cas avant un rhume. Faire un antibiogramme ou une analyse pour savoir s'il s'agit d'une infection bacterienne ou d'un virus serait necessaire. Mais très peu de médecins français le font car c'est trop couteux . C' est moins onéreux à l'aveuglette ! Si c'est un virus l'antibiotique n'a acune efficacité mais le patient est satisfait , il a vu le médecin , a eu un diagnostic et il a une prescription ! C'est aussi le cas d'autres médicaments que l'on prescrit au hasard ainsi sans aucun examen médicaux et qui seraient indispensables pour confirmer le diagnostic fantasque...qui ne repose sur rien ou presque rien ! Les nouveaux médicaments seront presque identiques sauf qu'ils ne contiendront plus d'antibiotiques locaux... donc pas besoin d'une ordonnance.
marina
Portrait de cgelitti
est-il normal que les pharmaciens continuent de vendre la lysopaïne. j'en ai acheté lundi pour ma fille et le pharmacien ne m'a absolument pas informé de son retrait du marché en fin de mois je l'ai appris par hasard en discutant avec ma belle mère !!!
karl hungus
Portrait de cgelitti
c'est drôle, mon medecin me l'a prescrit hier et j'ai pu l'acheter en pharmacie ce matin, nous sommes Décembre 2005 !
PADPOT
Portrait de cgelitti
Il m'arrive parfois, surtout en hiver (je demeure près de LILLE dans le grand Nord donc),d'avoir la gorge qui me fait un peu mal, dans ce cas là, un "lysopaïne", deux au plus et, partie cette petite douleur, maintenant, cet automne j'irai consulter mon médecin traitant obligatoire. Bravo et merci les décideurs non payeurs...!
Steph
Portrait de cgelitti
Moi j'ai appris que Lysopaine revenait sur le marché avec une formule qui aura évolué. Alors je resterai fidèle à ce produit de toujours.
belleville andree
Portrait de cgelitti
est il vrai que sur fr2 hier soir, le di antalvic est
consideré comme dangereux ?
Dédée
Portrait de cgelitti
c'était bien ce médicament on en suçait beaucoup l'hiver avec mon mari pour le mal de gorge , on est toujours dehors par moins 10 il faut s'occuper du bétail et ça nous soulageait bien, c'était bien efficace, ils ont de drôles d'idées de plus vouloir en vendre. Marina , je vais dire à mon mari d'aller voir le pharmacien il en a peut être encore en stock il en achetera une boîte ou plusieurs s'il lui reste , c'est pas dit encore . Mais si c'est une nouvelle formule ce sera plus de lysopaîne, je sais pas pourquoi il change pas de nom, c'est à plus rien y comprendre
Tigerjohn
Portrait de cgelitti
une fois de plus, des technocrates ont décidé que ces médicaments n'étaient pas efficaces. Il s'agit d'avis d'"experts" et non pas de résultats de tests. Comme tout médicament, ceux-ci sont plus ou moins efficcaces en fonction du type d'affection et du patient. Pour ma part, grâce à plusieurs de ces produits pris à bon escient, je n'ai pas consulté de médecin généraliste pour affection ORL depuis 15 ans.
Quant à la quantité d'antibiotiques qu'ils contenaient, je suis sûr qu'ils ne représentaient qu'une infime partie des antibiotiques consommés en france, prescrit sur ordonnance et le plus souvent sans demande d'antibiogramme ou d'analyse.
Prenons le pari que les nouveaux médicaments qui seront mis sur le marché seront plus chers, moins efficaces et peut-être même nécessiteront-ils de consulter un médecin.
asakura
Portrait de cgelitti
Bah oui mais si ca favorise le développement de bactéries resistantes ... c'est sûr que ca soulageait mais bon .. a la limite je préfère le miel ou le jus d'orange :/


Enfin .. d'autres produits prendront certainement la releve.
hassane
Portrait de cgelitti

tout medicament est dangereux s il n est pas bien utilier selon la prescription c a d souvent on ogmente la dose ou on associe avec d autres substance;c est ca le danger

Pages

Sujet vérouillé